Le vaccin contre la grippe efficace 2 fois sur 5

Publication: Mis à jour:
VACCINE
A nurse vaccinates a student against meningitis on January 4, 2017 at the University of Dijon. Thirty thousand people are invited to be vaccinated against meningitis at the campus of Dijon where two students died between October and December 2016. / AFP / PHILIPPE DESMAZES (Photo credit should read PHILIPPE DESMAZES/AFP/Getty Images) | PHILIPPE DESMAZES via Getty Images
Imprimer

Le vaccin contre la grippe n'est efficace que dans 42 % des cas d'influenza. C'est ce que révèlent les tests effectués sur les vaccins administrés en 2016.

Un texte de Pierre Marceau

Il s'agit d'une performance normale selon le Dr Gaston de Serres, de l'Institut national de santé publique du Québec.

Comme la grippe peut être mortelle pour certaines personnes, « une réduction du risque d’hospitalisation ou de décès de l’ordre de 42 % ça peut être tout à fait souhaitable », précise-t-il.

Pour les personnes plus jeunes et en bonne santé, le vaccin dans l’état actuel de son efficacité ne représente pas la solution idéale contre les souches de l’influenza, comme la souche H3N2.

"Une réduction de 42 % des risques d’une maladie qui peut les clouer au lit une journée ou deux, ce n’est pas très enthousiasmant." - Dr Gaston de Serres, médecin épidémiologiste à l'Institut national de santé publique du Québec

Le vaccin contre la grippe distribué cet hiver est fabriqué à partir des souches de grippes présentes 6 mois avant en Asie. Il arrive parfois, comme en 2015, que le vaccin soit moins efficace.

Le Dr de Serres estime qu'un meilleur vaccin serait souhaitable, mais que les sommes nécessaires en recherche et développement sont insuffisantes. "C’est malheureux d’être obligé de se satisfaire d’un vaccin qui protège à 42 %, dit-il. Si on était capable d’avoir un meilleur produit, tout le monde serait plus heureux."

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.