Avis aux potentiels repreneurs de la Samir

Publication: Mis à jour:
SAMIR
Pixabay/Skeeze
Imprimer

ÉCONOMIE- Mis en liquidation judiciaire depuis mars 2016 suite à un redressement fiscal de 13 milliards de DH, le raffineur national Samir est toujours à la recherche d’un repreneur. Le syndic (mandataire judiciaire) de la société spécialisée dans le raffinage des produits pétroliers a publié l’appel à manifestation d’intérêt pour les potentiels acheteurs.

Ces derniers doivent "déposer leur offre dans un délai de 30 jours à partir du 8 février 2017". Toute offre doit comporter des prévisions d’activité et de financement pour les cinq prochaines années, le prix de cession, sa date et ses modalités de règlement, le niveau et les perspectives d’emploi justifiés par l’activité considérée, et les garanties souscrites en vue d’assurer l’exécution de l’offre.

Au cours de l’audience du 28 décembre 2016, durant laquelle un juge commissaire a été désigné pour liquider la société, le syndic avait transmis une lettre d'intention signée par un cabinet d'avocats italien, affirmant l'intérêt de l'un de ses clients pour acquérir l'ensemble du groupe Samir pour un montant de 31 milliards de dirhams.

LIRE AUSSI: