San Francisco fait retentir l'appel à la prière contre Trump

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Aux Etats-Unis et même si le décret anti-musulman de Trump a été provisoirement bloqué par une décision de justice jeudi, certains aéroports continuent à illégalement appliquer la politique discriminatoire décidée par le nouveau président et les manifestations continuent aussi.

A San Francisco, le mot d’ordre “no ban no wall” (non a l’exclusion non au mur) a rallié plus de 10 mille manifestants samedi au grand square de Civic Center où se trouve la mairie de la ville. Plusieurs Américains qui ont été réfugiés à un moment donné de leur vie ou qui sont des enfants d’immigrés venus d’Iran, d’Irak, de Syrie ou du Mexique ont pris la parole pour raconter leur expérience.

La manifestation s’est clôturée dans un moment symbolique très fort pour tous les présents qui ont écouté pour la première fois l’appel à la prière retentir dans leur ville en signe de solidarité avec les musulmans désignés par Donald Trump comme “le mal qu’il faut maintenir dehors”.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.