Vieux de 480 millions d'années, le fossile de l'ancêtre des mollusques a été découvert au Maroc

Publication: Mis à jour:
FOSSILE DECOUVERT FEZOUATA
Le fossile de l'ancêtre des mollusques découvert au Maroc | Nature
Imprimer

PALÉONTOLOGIE - "Il ressemble à l'orteil d'un hobbit". C'est la description peu ragoûtante faite par le quotidien britannique The Guardian au sujet d'un mollusque de près de 480 millions d'années, dont les restes fossilisés ont été découverts à Fezouata, au nord de Zagora. Une zone du sud-est marocain où de nombreux fossiles ont déjà été découverts par le passé.

Des scientifiques de l'université de Bristol au Royaume-Uni ont étudié avec attention ce fossile long de 2 centimètres. Ce dernier apporte en effet un nouvel éclairage sur l'évolution des mollusques, groupe d'invertébrés qui comprend les limaces, les escargots et les calamars.

Baptisé calvapilosa kroegeri, ce mollusque marin ancestral présentait des caractéristiques communes avec ses "descendants", notamment une radula, sorte de langue munie d'une centaine de petites dents formant une râpe pour ingurgiter les aliments. Des épines recouvraient tout son corps, et une coquille de la forme d'un ongle surmontait sa tête.

calvapilosa kroegeri

Voici à quoi ressemblerait le calvapilosa selon une reconstitution. Photographie: Jakob Vinther/modèle créé par Esben Horn

"Les mollusques sont parmi les premiers animaux identifiables dans les archives de fossiles, mais il est difficile de déterminer ce à quoi leur ancêtre ressemblait car de nombreux groupes (d'invertébrés) apparaissent dans une courte période, ce qui rend la séquence des événements évolutifs difficiles à reconstituer", a indiqué Jakob Vinther, l'un des auteurs de l'étude publiée le 6 février dans la revue scientifique Nature.

La découverte de cette nouvelle espèce dans l'Anti-Atlas au Maroc a ainsi permis aux paléontologues de remonter l'arbre de famille des mollusques. Ils en ont déduit que cette espèce fait partie de leurs ancêtres, et notamment des chitons, mollusques marins que l'on trouve encore aujourd'hui dans les océans du monde entier.

"Si l'on retrace l'évolution des chitons, on peut voir que le nombre de leurs coquilles a augmenté avec le temps. Il est donc probable que l'ancêtre de tous les mollusques avait une seule carapace recouverte d'épines ressemblant à des poils, comme celle de calvapilosa kroegeri", a conclu Jakob Vinther.

Cette découverte révèle également qu'un certain nombre de vieux fossiles, dont l'appartenance à la famille des mollusques faisait encore débat, sont bel et bien des mollusques étant donné qu'ils présentent les mêmes caractéristiques.

Ce n'est pas la première fois que des chercheurs font la découverte de trésors de la paléontologie au Maroc. Début janvier, une équipe de scientifiques espagnols annonçaient la découverte, toujours dans la zone de Fezouata, d'une nouvelle espèce de trilobite, sorte d'insecte marin ayant existé il y a près de 500 millions d'années.

LIRE AUSSI: