Huffpost Algeria mg

Annonce du plan anti-fraude au bac du ministère de l'éducation

Publication: Mis à jour:
NOURIA BENGHEBRIT
A picture taken on February 8, 2015 shows Algerian Education Minister Nouria Benghebrit in Algiers. Benghebrit has proposed that for the first two years of primary school, teachers be allowed to give lessons in dialect to help children master the standard language. AFP PHOTO / STR (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images) | STR via Getty Images
Imprimer

Les épreuves du baccalauréat qui auront lieu du 11 au 14 Juin 2017, seront régies par de nouveaux dispositifs réglementaires. En effet, après le fiasco des épreuves de l'année dernière, où les sujets de plusieurs matières ont été divulgués sur Internet avant le début des épreuves, le ministère de l'éducation lance un plan d'action pour éviter toute fraude à la session de juin prochain.

Benghabrit a donc annoncé que de nouvelles mesures nécessaires seront prises pour renforcer une sécurité totale dans les centres d’examen.

Le nouveau dispositif réglementaire du baccalauréat ordonne l’ouverture d’un seul centre de distribution des sujets par wilaya. Ces derniers seront surveillés par des caméras de surveillance, la police et la gendarmerie nationale. Les connexions Internet seront totalement interrompues aux environs des centres d'examen.

La ministre avance également que le site de l'ONEC (Office national des examens et concours) sera sécurisé pour éviter tout piratage qui pourrait causer la divulgation des sujets avant les épreuves. Les centres d'examens, quant à eux, accueilleront moins d'élèves et leur nombre sera limité à vingt par salle.

Nouria Benghebrit a également souhaité rappeler les sanctions risquées par les fraudeurs (5 ans d'interdiction de passage d'examens pour les candidats scolarisés et 10 ans pour les candidats libres ) et assure que les sanctions seront sévèrement appliquées.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.