Huffpost Tunisie mg

Les Tunisiens manifestent, à nouveau, contre le retour des jihadistes des foyers de tension

Publication: Mis à jour:
MANIFESTATION TUNISIA
Facebook/Faten Abdelkefi
Imprimer

Plusieurs citoyens, indépendants et représentants de la société civile se sont rassemblés, dimanche matin, devant le théâtre municipal de Tunis pour réaffirmer leur ” opposition catégorique ” au retour des terroristes tunisiens des foyers de tension.

Placé sous le signe “Non aux terroristes parmi nous”, ce mouvement de protestation a été organisée par le mouvement ” Tamarrod “, l’Union des indépendants, le Mouvement ” Al-Bèdira ” et l’association “SOS Terrorisme”.
Les manifestants se sont dits sérieusement inquiets sur le sort de la Tunisie après qu’elle commence à en finir avec le terrorisme.

A ce propos, ils ont appelé le gouvernement et l’ensemble des établissements de l’Etat à assumer leur responsabilité dans la lutte contre cette menace et l’identification des véritables responsables du financement, de l’enrôlement, de l’entraînement et de l’envoi des jeunes tunisiens pour combattre dans les zones de tension.

Tout en réclamant une application rigoureuse de la loi anti-terrorisme, ils ont également plaidé en faveur de l’amendement des lois qui s’opposent à l’intérêt supérieur de la patrie.

Selon Houssem El-Hammi, membre du comité d’organisation de ce mouvement, le gouvernement n’est pas sérieux dans le traitement du dossier des terroristes et plus particulièrement des Tunisiens de retour des foyers de tension.

” Le gouvernement doit traiter ce dossier avec plus de sérieux et de rigueur pour mieux rassurer les Tunisiens sur le sort de la Tunisie “, a-t-il dit.

A ce propos, il a réclamé un rétablissement rapide des relations diplomatiques avec la Syrie pour une meilleure coordination tuniso-syrienne en termes de renseignements et de sécurité.

Il a également fait part de ses craintes de voir ces terroristes tunisiens entrer clandestinement dans le pays par voie terrestre et y exécuter des attentats terroristes.

Présent à ce rassemblement, l’homme de médias Taher Ben Hassine a estimé indispensable de multiplier de tels mouvements de protestation pour barrer la route à toute tentative visant à blanchir ces terroristes.

A cet égard, il a proposé l’organisation d’un rassemblement de protestation contre le retour de ces terroristes, une fois par semaine, pour mieux sensibiliser l’opinion publique quant à l’ampleur de cette menace.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.