Abdelatif El Amrani veut faire participer le Maroc à la 1ère Coupe du Monde de Bubble Football en Thaïlande

Publication: Mis à jour:
Imprimer

LOISIRS - Le bubble Football est peut-être un terme qui vous est totalement étranger. Pourtant il existe une fédération internationale de ce sport , et devinez qui en est le premier membre africain? Le Maroc bien évidemment!

Il existe en effet une Fédération Internationale de Bubble Football (IBFA) basée à Offenbach en Allemagne. En deux ans d'existence, la Fédération compte déjà 22 pays membres, dont le Maroc et on attendrait actuellement l'entrée en la matière de l'Afrique du Sud et de la Nouvelle-Zélande. Mais loin de se prendre au sérieux, le bubble football est avant tout un prétexte pour s'amuser le temps d'une partie. La concurrence du football traditionnel fait alors place à de franches rigolades, comme vous pouvez le voir dans cette courte vidéo.

ENTRETIEN - Abdelatif El Amrani, fondateur de Maroc Bubble Football, est ce qu'on appelle un self-made man. Il fait tout, tout seul, en véritable passionné. Ex commercial en France, puis moniteur d'auto-école, il a tout plaqué pour lancer son projet. Depuis, il enchaîne les rendez-vous aux quatre coins du Royaume pour dénicher partenaires commerciaux et futurs franchisés pour faire évoluer ce sport au Maroc. Il nous détaille sa démarche pour arriver à ses fins et nous livre en primeur les détails de la première coupe du monde de bubble Football, à laquelle il voudrait faire participer le Maroc.

bubble football

HuffPost Maroc :Vous êtes l'initiateur du phénomène bubble Football au Maroc, quels sont les adeptes de ce sport et comment le projet se développe-t'il actuellement ? 

Abdelatif El Amrani: On arrive vraiment à toucher tout type de personnes. Les Marocains ont compris que c'était quelque chose de ludique, puis ça a l'avantage d'être nouveau, donc ça attire aussi les plus curieux. Les gens viennent jouer et savent qu'ils sont là pour rigoler avant tout. La victoire reste secondaire. Mon objectif aujourd'hui c'est de travailler main dans la main avec la Fédération Marocaine de Football pour développer ce concept. C'est par ce biais que ce sport va vraiment se démocratiser. Sachant que le gouvernement marocain a une politique très intéressante sur le football d'un point de vue populaire. Je pense qu'on est en pleine phase d'explosion du phénomène. Maintenant j'attends de voir si les institutions sportives sont prêtes à développer le Bubble Football d'un point de vue national.

Vous avez comme projet d'élargir votre projet à toutes les grandes villes du Maroc, aujourd'hui où en-êtes-vous? 

(Il éclate de rires) J'espère que cela arrivera très rapidement! Plus sérieusement, cela ne dépend pas que de moi, cela dépend énormément aussi du gouvernement marocain, de ce qu'il nous allouera comme budget et comme terrains. Et après, ça va fonctionner sous le système de la franchise. J'ai eu beaucoup de touches de ce point de vue là. Il y a des intéressés aux quatre coins du Royaume, donc le potentiel est là. Maintenant, il y a du pain sur la planche ! Mon objectif à long terme est de démocratiser ce sport et le but est que chaque grande ville soit représentée et que le bubble football puisse vraiment continuer à se développer.

J'ai l'impression que vous avez une idée derrière la tête, je me trompe ? 

Je suis sur le point d'organiser le plus gros tournoi inter-étudiants à Casablanca, le 29 avril prochain, avec un maximum d'écoles marocaines. On va essayer de les faire participer gratuitement à cet évènement, ou alors à moindre coût. On compte surtout sur les partenariats avec les entreprises pour financer tout cela. Pour l'instant je ne peux apporter plus de précisions.

Avec la création de cette fédération internationale, on s'imagine qu'une Coupe du Monde n'est plus très loin ?

Exactement ! Le projet commence à se concrétiser. Ce sera quelque chose de fou, les cinq continents seront représentés. En Asie c'est vraiment un truc de dingue, ils en sont tous mordus là bas ! Et je peux vous assurer qu'en décembre prochain aura lieu la 1ère édition de la Coupe du Monde de bubble Football. C'est organisé par l'IBFA, en partenariat avec toutes les nations membres, et des équipes nationales sont en train de se former. L'événement aura lieu à Bangkok, en Thaïlande et, à l'occasion, un stade de 100.000 places sera mis à la disposition des organisateurs. Quand je vous dis qu'ils en sont fous en Asie, ce n'est pas une blague ! Maintenant, comme je vous l'ai dit, j'espère de tout coeur que nous aurons l'aide du gouvernement pour pouvoir porter les couleurs du Maroc durant cet évènement international, le premier du genre.

HuffPost Maroc souhaite bon vent à Abdelatif El Amrani, qui a fait une très belle impression auprès de la Fédération Internationale de Bubble Football, laquelle a posté ce commentaire sur sa page facebook:

International Bubble Football Association : "Quelques impressions d'un tournoi marocain avec 450 étudiants. Nous sommes heureux de voir comment notre sport se propage dans ce pays! Merci à Maroc Bubble Football!"

LIRE AUSSI: