Huffpost Tunisie mg

Un homme tente d'agresser un militaire à l'arme blanche au Louvre, le suspect blessé

Publication: Mis à jour:
LOUVRE
Jacky Naegelen / Reuters
Imprimer

FAITS DIVERS - Un militaire de l'opération Sentinelle, en faction dans la très touristique galerie du Carrousel du Louvre à Paris, a ouvert le feu vendredi 3 février après avoir été agressé à l'arme blanche par un homme criant "Allah Akbar". L'agresseur a été grièvement blessé et le militaire légèrement blessé.

L'agression a eu lieu vers 10 heures "dans l'escalier qui descend du Carrousel vers l'entrée du Louvre", a expliqué à la presse le préfet de Paris Michel Cadot. "Un attaquant armé d'une machette au mois, qui avait des sacs à dos, s'est précipité sur les policiers et les militaires en proférant 'Allah Akbar'", a-t-il indiqué.

En déplacement à Bayeux, le Premier ministre Bernard Cazeneuve estime qu'il s'agit "visiblement" d'une "attaque à caractère terroriste". Le parquet antiterroriste, qui s'est rendu sur place, a ouvert une enquête de flagrance pour "tentatives d'assassinats aggravées en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle".

Un périmètre de sécurité a immédiatement été établi autour des jardins, du Carrousel et du musée du Louvre, de nombreux policiers vêtus de gilet pare-balles interdisant les accès à la zone. Les stations de métro alentours ont été fermées. Dans le musée, plusieurs centaines de visiteurs devaient être évacués après avoir été fouillés.

Suivez les évènements en direct sur le HuffPost France...

plus d'informations à venir...

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.