Attentat du Québec: L'Algérie prendra en charge le rapatriement des deux victimes algériennes

Publication: Mis à jour:
QUEBEC
Messages and flowers are placed near a mosque that was the location of a shooting spree in Quebec City, Quebec on January 31, 2017.Alexandre Bissonnette cut a low profile as a shy, withdrawn political science student, keen on far-right ideas. The Canadian political science student known to have nationalist sympathies was charged January 30, 2017 with six counts of murder over a shooting spree at a Quebec mosque -- one of the worst attacks ever to target Muslims in a western country.Prime Ministe | ALICE CHICHE via Getty Images
Imprimer

Le rapatriement des dépouilles des deux victimes algériennes de l’attentat perpétré dimanche dernier contre la mosquée de Québec sera pris en charge par l’Etat algérien, a appris le correspondant du quotidien El Watan auprès du consulat d’Algérie à Montréal.

Les dépouilles, apprend-on de même sources, seront rapatriées vers l’Algérie vendredi prochain. Les corps seront exposés demain jeudi au complexe funéraire Magnus Poirier sur le boulevard St-Laurent à partir de 10h00.

Les deux victimes algériennes de l'attaque terroriste qui a ciblé dimanche soir le Centre culturel islamique du Québec ont été officiellement identifiées mardi. Le ministère des Affaires Etrangères avait alors confirmé le décès de Abdelkrim Hassane.

Khaled Belkacemi , 60 ans, était professeur en génie alimentaire à la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation de l'Université Laval à Québec. Abdelkrim Hassane, âgé de 41 ans, était père de trois filles âgées de 10 ans, 8 ans et 15 mois. Informaticien, il travaillait au gouvernement du Québec comme analyste-programmeur.

D’autres victimes sont tombées sous les balles de Alexandre Bissonnette : Mamadou Tanou Barry, 42 ans de Guinée, Aboubaker Thabti, 44 ans de Tunisie, Azzeddine Soufiane, 57 ans du Maroc, Ibrahima Barry, 39 ans de Guinée.

Selon les sources d'El Watan à Montréal, "environ 43 % des musulmans du Québec sont nés au Maghreb et 25% dans la province".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.