Huffpost Maroc mg

Vidéo: Bassem Youssef lance un gadget révolutionnaire pour repérer les musulmans radicaux

Publication: Mis à jour:
CAPTURE
Vidéo: Bassem Youssef vous aide à repérer les musulmans radicaux des modérés | Youtube/Fusion
Imprimer

HUMOUR - Alors que l'arrêt exécutif de Donald Trump, interdisant l'entrée aux États-Unis aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane, continue de provoquer polémiques et manifestations, l'humoriste et présentateur égyptien Bassem Youssef essaye de trouver des méthodes "originales" pour "mesurer" la radicalité de vos voisins.

Le présentateur, exilé aux États-Unis, a récemment partagé sur sa page Facebook une "vidéo qui a été réalisée l'été dernier mais qui, au vu des récents développements, a totalisé trois millions de vues supplémentaires en quelques jours". La vidéo a en effet été massivement partagée sur les réseaux sociaux depuis la fameuse annonce de Donald Trump et les protestations massives qui ont suivi.

"Testez" vos voisins

Dans ce clip de 3 minutes, le présentateur propose un moyen radical pour les Américains "qui en ont assez d'être nerveux autour des musulmans". "Breathe Easy" (Respirez facilement), est la solution révolutionnaire qu'il vend à la manière d'un télé-achat. Ce petit appareil hautement sophistiqué permet de se rassurer en détectant si vos voisins ou votre petit ami est un musulman radical ou modéré, et ce grâce à leur haleine.

Comme l'explique cette "publicité", "a chaque fois que quelqu'un prononce l'expression "mort à l'Amérique", une empreinte est laissée dans ses cellules, et le "breathe easy" mesure cette empreinte à la manière d'un ethylotest. Une fois que le sujet souffle dedans, l'appareil scane ses "enzymes radicales" et classe l'individu sur une échelle qui va de "aime le houmous" à "supporteur de l'Etat Islamique".


Figure du printemps arabe

Une des figures emblématiques de la révolution égyptienne, Bassem Youssef, cardiologue de formation, s’est illustré sur la chaîne câblée CBC Channel avec son talk show "Al-Bernameg". Un programme où il dénonçait avec humour les bavures de l’Etat égyptien, mais aussi la politique du président déchu Morsi et entourage. Programme qui n'était visiblement pas du goût des gouvernement Morsi et Al Sissi.

Malgré le succès de l’émission, qui réunissait quelque 30 millions de téléspectateurs chaque vendredi soir, Bassem Youssef est contraint en 2013 de suspendre son émission, accusée de "faire circuler de fausses nouvelles et de déranger la tranquillité de l’administration publique” selon Associated Press.

Il s’exile finalement aux Etats-Unis où il recommence à zéro et se fait discret dans les médias. Il revient sur les écrans en février 2016 dans une nouvelle émission en dix épisodes diffusée sur Youtube "Democracy Handbook with Bassem Youssef" ("Manuel de démocratie avec Bassem Youssef"), émission satirique qui décortique la société américaine.

Bassem Youssef n'hésite cependant pas à partager son opinion du nouveau président américain sur les réseaux sociaux.
En réaction à l'attaque dimanche soir contre un centre culturel musulman à Québec, Youssef a retweeté un message de l'auteure J.K Rowling avec pour commentaire:

"Le terrorisme prend toute formes et couleurs. Pourquoi vous ne le bannissez pas lui Donald Trump, espèce de p***** d'idiot"

La présidence de Trump risque d'autant plus d'inspirer l'humoriste, qui publie en mars prochain son livre "Revolution for Dummies :Laughing Through the Arab Spring" (La révolution pour les nuls, rire pendant le printemps arabe".

Close
Bassem Youssef
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

LIRE AUSSI:L'Egyptien Bassem Youssef est (enfin) de retour sur nos écrans