Huffpost Maroc mg

Qui est Azzedine Soufiane, le Marocain tué dans l'attentat de Québec?

Publication: Mis à jour:
AZZEDINE
Qui est Azzedine Soufiane, le Marocain décédé dans la fusillade de Montréal? | DR
Imprimer

FUSILLADE DE QUÉBEC - La communauté marocaine de Québec est en deuil. Elle a vu l'un des ses membres très appréciés tué dans l'attentat qui a visé la mosquée de Sainte-Foy, dimanche soir.

Azzedine Soufiane avait 57 ans. Ce père de famille marocain, bien connu de sa communauté, était propriétaire d'une boucherie halal située tout près de la mosquée qu'il fréquentait depuis plusieurs années, rapporte le journal La Presse.

boucherie

"Un modèle pour la communauté"

"C'est un ami avec qui j'ai étudié à l'université, avec qui j'ai travaillé, on était souvent ensemble, jusqu'à aujourd'hui (...) C'est un frère, c'est un ami", regrette Rachid Benamor, un ami de la victime cité par le journal canadien.

Sa boucherie "Assalam" (littéralement Paix), était très fréquentée par la communauté musulmane locale. "Chaque fois que j'allais faire des achats, il était toujours là pour parler aux gens ", confie un de ses clients, Hamid Garrouma. Pour ce dernier, Azzedine Soufiane était un "modèle pour la communauté (...) un gars magnifique, généreux, souriant avec tout le monde".

"Je le connais depuis mon arrivée à Québec en 2000. J'étais étudiant étranger et lui, il aidait les gens, il était sympa avec tout le monde, toujours souriant. Ce n'était pas quelqu'un qui vend cher, il ne profitait pas des gens", a indiqué un autre de ses clients, Chiheb Ayed.

Selon le journal TVA Nouvelles, le défunt s'est installé au Québec il y a près de 30 ans et était père de trois enfants. Un hommage lui a été rendu Mardi par ses clients et ses proches qui ont déposé des fleurs à l'entrée de sa boucherie.

fleurs

Mise en place d'une cellule de crise

L'attentat perpétré, dimanche soir, au Centre culturel islamique de Québec (CCIC) a fait six morts parmi les membres de la communauté musulmane de Québec. Selon le dernier bilan communiqué par le CHU de Québec-Université Laval, quatre personnes sont encore hospitalisées à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, dont deux sont dans un état critique.

Le consulat du Maroc à Montréal a annoncé lundi la mise en place d'une cellule de crise afin de "suivre de près l'évolution de cet acte terroriste et s'enquérir de la situation" de la communauté marocaine de Québec.

LIRE AUSSI: