Le cinéma Iranien fait face à Donald Trump

Publication: Mis à jour:
ASGHAR FARHADI
DR
Imprimer

CINEMA-Nouveau buzz autour des décisions houleuses de Donald Trump. En cause le décret anti-immigration annoncé par le nouveau Président américain. Asghar Farhadi, cinéaste iranien primé de nombreuses fois notamment en 2012 lors du Festival de Cannes pour son film "Le Client" est aujourd'hui au coeur de la polémique dans le monde du 7ème art. Ce week-end, le cinéaste Iranien a coupé court aux rumeurs quant à sa présence à la Cérémonie des Oscars le 26 février prochain à Los Angeles. Une décision qui a provoqué une vague de soutien envers le cinéaste. L'actrice Iranienne Taraneh Alidousti, jouant dans le film "Le Client", a elle aussi déclaré publiquement qu'elle boycottera la cérémonie des Oscar. Une décision qui peint le tableau d'une situation critique, mais le point de non retour semble désormais établi. Hassan Rohani, président Iranien a déclaré prendre la même décision que Donald Trump, à savoir interdire l'entrée sur son territoire de tout citoyen américain.

Alors depuis l'annonce de boycott des Oscars par le réalisateur iranien, l'idée de le convier à la cérémonie des César en France semble se dessiner.

Après la démission de Roman Polanski à la tête de la cérémonie des César, le cinéaste Iranien ferait un parfait ambassadeur

L'idée semble farfelue mais après tout, quoi de mieux pour faire oublier l'erreur de casting de Roman Polanski ? C'est le journal français spécialisé en cinéma "Première" qui a lancé cette question sur son compte Twitter. Une proposition à laquelle le réalisateur iranien n'a pas encore réagi, ni même le comité d'organisation des César qui reste très discret. Une chose est sûre, si Asghar Farhadi obtient la présidence de la cérémonie des César 2017, celle-ci sera placée sous le signe de la tolérance.

Le tweet en question est resté sans réponse officielle pour l'instant.

LIRE AUSSI: