Industrie pharmaceutique: Le Maroc met le cap vers le Moyen-Orient

Publication: Mis à jour:
ARAB HEALTH
Imprimer

MAROC EXPORT - L'industrie pharmaceutique marocaine sera présente en force au salon "Arab Health", qui se tient du 30 janvier au 2 février, au Centre international de congrès et d'exposition de Dubaï (DICEC).

Sur place, les entreprises marocaines relevant du secteur pourront y présenter leurs produits et savoir-faire.

Il s'agit de la quatrième participation du Maroc à ce salon international consacré aux soins de santé dans le Moyen-Orient et regroupant les leaders mondiaux de l'industrie: des fabricants aux commerçants, en passant par les organisations et les professionnels.

pharma

La participation marocaine au salon est organisée par Maroc Export, en collaboration avec l’AMIP et l’AMMG. L'exposition constitue une zone stratégique de développement pour les professionnels marocains du secteur. L’édition 2016 a accueilli plus de 4.000 entreprises, quelques 115.000 professionnels (hors exposants) et 101.000 visiteurs venant de 163 pays différents.

Deuxième activité chimique au Maroc

L'industrie pharmaceutique est aujourd'hui considérée comme l’une des plus grandes et plus croissantes à l’échelle mondiale. Le marché du CCG compte pour près de 9,2% du secteur pharmaceutique global. Cependant, la plupart des pays de la région sont caractérisés par une faible base pharmaceutique locale. De plus, la production régionale, qui compte plus de 220 unités de fabrication, couvre uniquement 45% de la consommation régionale.

Le secteur pharmaceutique marocain a toutes ses chances de percer sur ce marché prometteur. Et pour cause, après les phosphates, l’industrie pharmaceutique marocaine constitue la deuxième activité chimique du Maroc.

Elle enregistre une évolution exponentielle avec un grand potentiel de développement grâce à quelque 700 milliards de dirhams d’investissements annuels, réalisant 13,7 milliards de dirhams de chiffre d’affaires, 4,6 milliards de dirhams de valeur ajoutée et 9.155 emplois à productivité élevée.