Tunisie: 113 tentatives d'immigration clandestine mises en échec en 2016

Publication: Mis à jour:
ILLEGAL IMMIGRATION BOAT
Hani Amara / Reuters
Imprimer

La Tunisie a mis en échec "113 tentatives d'immigration clandestine" en 2016, effectuées pour la plupart depuis la Libye voisine, et interpellé plus d'un millier de personnes, a indiqué lundi le chef de la Garde nationale Lotfi Brahem.

L'an dernier, "113 tentatives d'immigration clandestine ont été enregistrées", soit près d'une tous les trois jours, et "1.105 personnes ont été (...) arrêtées", a-t-il indiqué au Parlement, selon des propos diffusés par la radio privée Mosaïque FM.

Ces migrant étaient "à 80%" originaires d'Afrique subsaharienne et avaient pour la plupart pris la mer depuis les côtes de la Libye voisine, a précisé ce responsable.

Il a encore relevé que ce nombre de tentatives avortées étaient en augmentation par rapport à 2014 (87) et 2015 (75).

Il n'a pas donné de détails sur le sort des migrants arrêtés. Ils sont le plus souvent expulsés vers leur pays d'origine.

Selon l'ONU, plus de 5.000 personnes ont trouvé la mort l'an dernier en tentant de traverser la Méditerranée pour gagner l'Europe, pour la plupart depuis la Libye, pays où les réseaux de passeurs profitent du chaos politique et sécuritaire.

Il s'agit du bilan le plus lourd jamais enregistré.

Depuis le début de l'année, au moins 220 personnes ont péri dans des conditions similaires. L'Italie a déjà vu débarquer quelque 4.000 migrants en moins d'un mois sur ses côtes méridionales.

Lundi, un porte-parole de la marine libyenne a annoncé que les gardes-côtes libyens avaient intercepté quelque 700 migrants qui tentaient de rejoindre l'Europe par la mer depuis Sabratha, une ville proche de la frontière tunisienne.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.