Attentat au Québec : Le suspect d'origine marocaine relâché, considéré comme témoin

Publication: Mis à jour:
QUEBEC
Police officers are seen near a mosque after a shooting in Quebec City, January 29, 2017. REUTERS/Mathieu Belanger | Mathieu Belanger / Reuters
Imprimer

FUSILLADE - Le suspect d'origine marocaine de l'attentat Centre culturel islamique de Québec, à Sainte-Foy a finalement été relâché par les autorités canadiennes. Il est désormais considéré comme étant témoin.
Ce dernier était d'abord suspecté d'être un des assaillants, selon l'agence Presse Canada, qui citait une source policière.

Selon le HuffPost Québec, six personnes ont été tuées et huit autres blessées dans une fusillade survenue au Centre culturel islamique de Québec, dimanche soir, qualifiée d'acte terroriste par les gouvernements du Québec et du Canada.

Justin Trudeau qualifie l'attaque d'attentat terroriste

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a réagi qualifiant l'attaque d'attentat terroriste. « C’est avec un sentiment de choc, de tristesse et de colère que j’ai appris qu’une fusillade tragique et mortelle avait eu lieu ce soir, au Centre culturel islamique de Québec, situé à Ste-Foy, en banlieue de la ville de Québec. Nous condamnons cet attentat terroriste dirigé contre des musulmans se trouvant dans un lieu de culte et de refuge" a déclaré ce dernier dans un communiqué.

Toujours selon la presse Canadienne, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard a déclaré "Cela me semble être une évidence (que c'est un acte terroriste)".

LIRE AUSSI: