Skikda: marche de protestation de collégiens contre l'assassinat du jeune Kamel Boukrama

Publication: Mis à jour:
16265635_1348526895188607_5879067423612691445_N
Souilah Med Jijelinfo/facebook
Imprimer

Plusieurs dizaines de collégiens de l’établissement scolaire Bourenane Heddame, de la cité des Zeramna, située sur les hauteurs de la ville de Skikda, ainsi que d’autres élèves d’établissements voisins ont organisé dimanche une marche pour protester contre l’assassinat du jeune Kamel Boukrama (15 ans), victime d’une agression à l’arme blanche, indique l'APS.

Les protestataires se sont regroupés au niveau du CEM Bourenane Heddame, où la victime était scolarisée, et ont entamé une marche vers le siège de la direction locale de l’éducation nationale.

Les élèves, dont certains étaient accompagnés de leurs parents, ont brandi des pancartes pour dénoncer " la violence" à l’origine du décès de leur camarade.

Ce crime qui a suscité l’émoi, la consternation et l’indignation au sein de la population de Skikda, a été commis, mercredi dernier, par quatre présumés coupables dont l’âge varie entre 16 et 18 ans, qui ont asséné à la victime des coups à l’arme blanche à quelques mètres du collège Bourenane Heddame de la cité Zeramna.

La victime, élève en 4ème année, a été évacuée à l’hôpital Abderrezak-Bouhara de Skikda, où elle a été placée sous surveillance médicale intensive et a subi deux interventions chirurgicales à cause des blessures sérieuses qu’elle a reçues, avant de rendre l’âme au lendemain de l’agression (jeudi).

Dans l’après-midi, les éléments de la sûreté de Skikda ont réussi à arrêter les présumés coupables du crime, alors que le procureur de la République près le tribunal de Skikda a ordonné vendredi leur placement sous mandat de dépôt au motif d’homicide volontaire avec préméditation, a-t-on rappelé.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.