Huffpost Maroc mg

CAN 2017: L'Egypte renvoie les Lions à la maison

Publication: Mis à jour:
EGYPT FOOTBALL
Football Soccer - African Cup of Nations - Quarter Finals - Egypt v Morocco- Stade de Port Gentil - Gabon - 29/1/17. Egypt's Ahmed Fathy and Morocco's Manuel Da Costa in action. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh | Amr Dalsh / Reuters
Imprimer

FOOTBALL- Après une qualification historique aux quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations, l'équipe nationale du Maroc s'arrête à ce niveau de la compétition. Stoppés nets par une équipe égyptienne ultra-réaliste, les Lions de l'Atlas sortent de la compétition, non sans regrets.

Hervé Renard avait décidé d'aligner le même onze de départ, avec une défense à cinq et des latéraux qui apportent le soutien offensif. Après le premier quart d'heure d'observation, les égyptiens accélèrent sur leur côté droit grâce El Mohammady. L'arrière-droit de Hull City envoie un ballon tendu dans la surface marocaine et trouve Mahmoud Hassan (alias Trézeguet), qui contrôle le cuir et enchaîne avec une frappe puissante mais bute sur un Munir encore une fois en pleine forme.

Les Lions de l'Atlas répliquent ensuite grâce à Marouane Da Costa qui, après avoir pris le dessus sur son vis à vis, centre au premier poteau, mais Romain Saïss n'arrive pas à reprendre le ballon dans un premier temps, ni à cadrer son coup de tête dans un second. Au fil des minutes, la rencontre devient de plus en plus hachée par les sifflés de l'arbitre à chaque contact.

Kahraba écoeure les Marocains

A la seconde période, le match devient plus plaisant. Les Pharaons s'offrent la première occasion après un déboulé de Mohamed Salah sur le côté droit, le romain tire en force oblige le gardien marocain à la claquette. A partir de la 60e minute, les poulains d'Hervé Renard s'offrent un temps avec trois occasions franches de but. La première par le biais de Nabil Dirar, puis Boussoufa qui trouve la transversale.

La troisième était par contre plus difficile à rater qu'à marquer. Encore une fois Dirar trouve Bouhaddouz dans la surface, mais ce dernier se rate complètement alors que le but était grand ouvert. Les septuples champions d'Afrique répondent par un coup franc extrêmement bien travaillé, mais Salah se frotte encore une fois à Munir.

Alors que l'on se dirigeait vers la prolongation, les Egyptiens héritent d'un corner à la 87e minute. Profitant de la maladresse de la charnière défensive, Kahraba, entré en cours de match, crucifie les espoirs marocains et inscrit le seul but de la rencontre. Malgré une dernière occasion sur coup franc, les Marocains ne recolleront pas au score et se font battre, pour la première fois depuis 1986, par l'Egypte. Dur...

LIRE AUSSI: