Les heureux propriétaires de ces véhicules ne paieront pas la vignette auto en 2017!

Publication: Mis à jour:
VOITURE HOMME
Pexels
Imprimer

CONSOMMATION- A quelques jours du dernier délai du paiement de la vignette (2 février), les automobilistes commencent à se bousculer devant guichets bancaires ou services fiscaux. D’autres, par contre, se sont épargné une telle corvée…en achetant des véhicules électriques ou hybrides.

Sur le marché marocain, seulement deux marques proposent des modèles hybrides et électriques : Renault et Toyota. Si la première a décliné trois modèles 100% électriques mais micro-citadines d’un côté, Twizy, Zoë, et la familiale Kangooze, la marque nippone dispose de trois modèles hybrides : la berline Prius, le 4*4 RAV4, et la citadine Yaris.

Vers plus d’incitations fiscales

Les propriétaires de ces véhicules, certes pas encore très nombreux, vivront normalement leur début de semaine prochaine. En effet, le projet de Loi de Finances 2017 prévoit d’exonérer, à compter de l’année prochaine, les véhicules à moteur électrique ou hybride de la vignette, après avoir appelé à la caisse les voitures de plus de 25 ans. Par ailleurs, les importateurs et distributeurs automobiles négocient, en outre, pour une TVA à 10% ou encore l’instauration d’un système de bonus-malus.

Malgré ces incitations fiscales, les voitures hybrides et électriques sont un bide commercial. L’année 2014 demeure la meilleure en termes de ventes, le pic d’une centaine d’exemplaires avait été atteint. L’année suivante a été catastrophique, avec une chute de 50% et on recense à peine une petite cinquantaine d’unités écoulées (dont 31 électriques et 19 hybrides). Le bilan de l’exercice 2016 est, quant à lui, en légère hausse avec 81 véhicules "verts" vendus à travers le Maroc (dont 53 électriques et 28 hybrides). L’effet COP22….

Le Maroc compte donc deux bonnes centaines de bien chanceux qui ne paieront pas la vignette automobile en 2017!

LIRE AUSSI: