L'Algérie augmente ses exportations de gaz vers l'Espagne

Publication: Mis à jour:
GAS ALGERIA
A view of Krechba gas treatment plant, about 1200 km (746 miles) south Algiers December 14, 2008. Algeria has approved or plans to approve projects expected to bring on up to 110,000 barrels per day (bpd) of crude oil output and 100,000 bpd of oil equivalents by 2012 or 2013, a Sonatrach official said on Sunday. REUTERS/Zohra Bensemra (ALGERIA) | Reuters
Imprimer

L’Algérie va augmenter considérablement ses exportations de gaz vers l'Espagne, l’Italie et le Portugal en 2017. Les exportations de gaz devraient atteindre sur les douze mois les 57 milliards de mètres cubes alors qu'elles ont été de l'ordre de 54 milliards de mètres cubes en 2016, a appris l'Agence britannique Reuters auprès d'une source à la compagnie nationale Soantarch.

L'Algérie, précise-t-on de même source, a approvisionné l'Espagne de 20 milliards de mètres cubes de gaz couvrant ainsi 55% des besoins de ce pays. Elle a aussi couvert 16 % de la demande Italienne et 15% des besoins portugais en gaz.

La production du gaz algérien a atteint les 132,2 milliards de mètres cubes en 201 alors qu'elle n'était que de 128,3 milliards de mètres cubes en 2015. Sonatrach prévoit désormais une plus forte production cette année. Les prévisions de la compagnie nationale, apprend-on de même source, avancent le chiffre de 141 milliards de mètres cubes en 2017.

L'Algérie, concurrencé notamment par le GNL américain sur le marché européen, voudrait renouveler les contrats de livraison avec des pays comme l’Espagne, la France ou l’Italie qui arrivent à leur terme durant la période 2019-2021.

Selon Reuters, les responsables de la compagnie affirment que l’Algérie est en mesure de répondre à la demande de l’Union européenne (UE), même sur le long terme.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.