Après Volker Braun, c'est au tour de Mohamed Bentalha de recevoir son prix Argana

Publication: Mis à jour:
MOHAMADBENTALHA
DR
Imprimer

Membre fondateur de Bayt Achiir (Maison de la Poésie du Maroc) en 1996, le poète natif de Fès Mohamed Bentalha recevra le Prix International de la Poésie Argana le 2 février prochain à Rabat. Une cérémonie qui se tiendra à la Maison de la Poésie du Maroc, en partenariat avec le Ministère de la Culture et de la Fondation de la Caisse de dépôt et de gestion.

Une récompense qui couronne l'oeuvre d'une vie

Cela fait plus de 40 ans que Mohamed Bentalha fait partie du cercle des poètes marocains. En 1971, il avait obtenu le premier prix de la poésie de l’Union nationale des étudiants du Maroc. Il a également collaboré à la création du Réseau Universitaire euro-méditérannéen pour la Poésie en 1993 à Strasbourg.
Cette cérémonie constitue une occasion pour les intellectuels de célébrer l'expérience unique et créative de Mohamed Bentalha. Ce qui met en avant sa contribution dans la poésie marocaine, arabe contemporaine et humaine, indique un communiqué de la Maison de la Poésie.
Une ouverture sur de nouvelles formes poétiques ,outre la consécration de la beauté et la richesse de la langue arabe, comme en témoignent ses nombreux ouvrages, "Nuage ou pierre", "Un peu plus", ou encore "Sous quel escalier j'ai passé ?", selon le communiqué du jury.

Entre tradition et innovation

Le jury de ce prix, présidé par le poète Mohamed Achâari estime que l'expérience poétique de Mohamed Bentalha est une épopée lumineuse dans l'histoire de la poésie arabe contemporaine, ce qui laisse deviner un mélange des cultures entre la poésie arabe et la poésie internationale.

À l'occasion de cette remise de prix, et en partenariat avec le Ministère de la Culture, le poète Marocain dédicacera ses recueils composés de 664 pages, qui seront ensuite édités par la Maison de la Poésie.

Le palmarès des lauréats du prix

Le Prix International de la Poésie Argana est une récompense littéraire prisée à l'échelle mondiale. Figurent parmi la liste des lauréats le poète chinois Bei Dao (2003), les marocains Mohamed Serghini (2005) et Taher Benjelloun (2010), le palestinien Mahmoud Darouich (2008), l'irakien Saâdi Youssef (2009), la poétesse américaine Marilyn Hacker (2011), l'espagnol Antonio Gamoneda (2012), le français Yves Bonnefoy (2013), le portugais Nuno Judice (2014) et le dernier lauréat l'allemand Volker Braun (2015).

LIRE AUSSI: