Huffpost Maroc mg

Solidarité: Le raid féminin Sahraouiya revient pour la troisième fois à Dakhla

Publication: Mis à jour:
RAID SAHRAOUIYA DAKHLA 2
Le raid féminin Sahraouiya revient pour la troisième fois à Dakhla | DR
Imprimer

SPORT - L'aventure continue pour Sahraouiya. Après le succès des deux premières éditions, Dakhla accueillera le raid féminin pour la troisième année consécutive du 30 janvier au 5 février.

Trente équipes de femmes prendront part à cette compétition sportive qui se décline en plusieurs épreuves: VTT, canoë, run & bike, trail... Des épreuves surprises sont également au menu de cet événement qui s'étale sur cinq jours à raison de 3 heures minimum d'épreuves par jour.

Des femmes originaires du Maroc, de France, d'Espagne, du Royaume-Uni, de Russie et de plusieurs pays d'Afrique, représentant chacune des associations oeuvrant pour les droits des femmes, participeront à ce raid qui se veut à la fois sportif et solidaire.

Plusieurs représentantes de grosses entreprises marocaines comme la Royal Air Maroc, l'OCP, Oulmès et 2M seront aussi de la partie.

Organisé par l'association Lagon Dakhla, l'événement est parrainé cette année par Aicha Ech-chenna, présidente de l'association Solidarité féminine qui vient en aide aux mères célibataires. A la fin des cinq jours d'épreuves, trois associations recevront, par tirage au sort, une récompense de 15.000 dirhams.

Des cadeaux préparés par les sponsors et partenaires du raid seront remis à l'issue des épreuves aux gagnantes selon les classements effectués chaque jour. Un don direct sera fait à l'association d'Aicha Ech-chenna, celle des Amis du Ruban Rose, qui vient en aide aux femmes atteintes de cancers du sein, et à une association locale de Dakhla.

"Cette compétition a du succès parce qu'elle a permis de former une communauté de femmes engagées", explique au HuffPost Maroc Laila Ouachi, organisatrice du raid Sahraouiya. "Nous avons réussi à créer une vraie dynamique autour des droits des femmes en soutenant des associations féminines", poursuit-elle.

Si une majorité des participantes sont marocaines, l'événement commence à prendre une ampleur internationale. Des contacts ont été pris avec les raids féminins français La Strasbourgeoise et La Parisienne qui devraient aboutir à des partenariats pour la prochaine édition.

LIRE AUSSI: Rallye des Gazelles: Deux jours de marathon dans le désert marocain (REPORTAGE)