Huffpost Maroc mg

Corruption: Le Maroc continue sa dégringolade dans le classement Transparency

Publication: Mis à jour:
CORRUPTION
maselkoo99 via Getty Images
Imprimer

TRANSPARENCE – Mauvaise nouvelle. Dans le dernier classement de Transparency International sur la perception de la corruption, le Maroc, qui certes gagne un point par rapport à 2016, continue de descendre dans l’indice. Après avoir perdu 8 places en 2015, il en perd encore deux durant l’année qui vient de s’écouler, atterrissant à la 90e place. "Malgré les textes législatifs adoptés à ce sujet, d'autres ont été retardés et plusieurs chantiers ont été laissés à l’abandon ou avortés dans le cadre de la lutte contre la corruption", indique le rapport d’activité de l’antenne marocaine de l’ONG.

Une situation partagée par 69% des 176 pays figurant dans ce rapport, qui enregistrent une note inférieure à 50. Le Danemark est en tête avec un score de 90/100, suivi de la Nouvelle-Zélande (90 pts) et la Finlande (89 pts). Classée 176e, la Somalie ferme le classement (10 pts), précédée du Soudan du Sud (11 pts) et de la Corée du Nord (12 pts).

Les pays arabes, toujours cancres

La région MENA (Middle East North Africa) enregistre, avec l’Afrique subsaharienne, les pires scores de l’indice. Selon le rapport, "les changements politiques et les bouleversements institutionnels n’ont pas poussé les Etats à respecter les volontés populaires de changement". Cinq des dix pays les plus corrompus du monde sont issus de la région : l’Irak (166ème/17 pts), la Libye (170ème/14 pts), le Soudan (170ème/14 pts), le Yémen (170ème/14 pts) et la Syrie (173ème/13 pts). 75e au classement avec 41 points, la Tunisie sauve un peu l’honneur, dépassant le Maroc de 15 places et de 4 points.

LIRE AUSSI: