Huffpost Maroc mg

Ski alpin : Les frères lamhamedi slaloment vers les JO d'hiver

Publication: Mis à jour:
LAMHAMEDI
PATSCHERKOFEL, AUSTRIA - JANUARY 14: Adam Lamhamedi of Morocco celebrtates after winning the gold medal at the Alpine Skiing Men's Super-G race on January 14, 2012 in Patscherkofel, Austria. (Photo by Shaun Botterill/Getty Images) | Shaun Botterill via Getty Images
Imprimer

SKI-Adam (21 ans) et Sami Lamhamedi (19 ans), perçus comme l'avenir du ski marocain viennent de rafler huit médailles lors d'une compétition inter-universitaire au Québec. De quoi confirmer leur palmarès déjà bien garni. Le cadet de la fratrie, Adam, est entré dans l'histoire en 2012 en devenant le premier vainqueur du Super G des Jeux Olympiques d'hiver de la jeunesse (JOJ). Une distinction qui fait également de lui le premier athlète africain à remporter une médaille olympique d'hiver. En 2014, alors âgé de 18 ans, Adam Lamhamedi entre dans la cour des grands. Il participe aux Jeux Olympiques d'Hiver de Sotchi et se classe à la 47ème position du Slalom Géant.

Parallèlement, son petit frère marche dans ses pas. Les lamhamedi enchainent depuis plusieurs années les compétitions inter-universitaires à travers le monde sous la houlette de leurs écoles Québécoises respectives. Des compétitions régies par la Fédération Internationale de Ski, qui s'inscrivent dans un cadre professionnel, ce qui est rendu possible grâce au concept de sport-études.

Prochain objectif : les Universiades d'Hiver en 2017

La version universitaire des Jeux Olympiques d'hiver accueille tous les deux ans plus de 2000 étudiants athlètes. Cette année, elles se tiendront du 29 janvier au 8 février à Almaty au Kazakhstan. Un rendez-vous inévitable pour le monde du sport universitaire, l'occasion également de se faire remarquer auprès des fédérations respectives. Pour les deux frêres, leur réputation est déjà bien avancée. Bien que le cadet (Sami, 19 ans) ait encore beaucoup à prouver, ils représentent l'avenir du ski marocain, et les rares représentants africains de ce sport.

Cap vers les Jeux Olympiques d'Hiver de 2018

Toutes ces compétitions inter-universitaires ne sont qu'un moyen pour la fratrie Marocaine d'atteindre leur objectif final, les Jeux Olympiques d'Hiver. Adam, le cadet avait déjà eu la chance d'y participer, mais laisser son frère à la maison avait un goût amer pour le jeune athlète. L'année prochaine, plus précisément du 9 au 25 février 2018, les deux prodiges Marocains seront donc réunis sur les pistes de PyeongChang en Corée du Sud.

De quoi annoncer un avenir radieux à ces deux athlètes dont le palmarès est déjà gravé dans l'histoire du sport universitaire international.

LIRE AUSSI: