Huffpost Tunisie mg

Si vous ne voulez pas vous faire pirater, surveillez vos proches

Publication: Mis à jour:
HACK
A menacing hand'€™s shadow on a computer keyboard in front of printed computer data. Dramatic light, high contrast. | Dimitris66 via Getty Images
Imprimer

Si vous ne voulez pas vous faire pirater vos comptes sur les réseaux sociaux, ce sont vos proches que vous devez surveiller.

Selon une étude réalisée par un étudiant diplômé de l'Université de Colombie-Britannique, Wali Ahmed Usmani, avec une équipe de chercheurs, il en ressort que 1 sur 5 des hacks se font par des proches.

Il existe plusieurs moyens de se protéger contre les cyber-attaques, grâce à l'authentification par SMS surtout mais aussi en changeant fréquemment son mot de passe et ne jamais le divulguer. Mais les piratages par les proches sont d'un autre genre, ils viennent d'à côté. La seule solution à cela, est de toujours se déconnecter. D'autres ont conseillé de toujours verrouiller les appareils.

1308 adultes, utilisateurs de Facebook ont répondu au questionnaire. 24% ont répondu avoir accédé au compte Facebook d'un proche sans sa permission. 21% ont déjà été hackés par un proche.

L'accès sans permission aux comptes personnels sur les réseaux sociaux se fait par des personnes proches (famille, amis...) des "victimes". Généralement sans même avoir besoin d'entrer un mot de passe ou un code PIN, puisque les "victimes" ont dû tout simplement oublier de se déconnecter ou de verrouiller leurs téléphones ou leurs ordinateurs, et les ont laissés à la portée d'un membre de leur entourage.

Certains le font pour plaisanter, en changeant la photo de profil ou en publiant des statuts qu'ils trouvent rigolos.

D'autres ont admis le faire par jalousie, généralement quand c'est un partenaire, "Cela se termine mal en général", a souligné le Professeur Ivan Beschastnikh, l'un des auteurs de l'étude.

Pour d'autres, c'est la curiosité qui les a motivés. Un autre groupe a affirmé en avoir eu besoin, alors que d'autres ont avoué l'avoir fait par ressentiment.

D'après les auteurs de l'étude, ces hacks résultent souvent d'une perte de confiance et une détérioration de la relation, ajoutant à cela le sentiment d'embarras.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les grands piratages de données personnelles dans le monde
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction