"La nuit des idées" mercredi et jeudi à Alger

Publication: Mis à jour:
LA NUIT DES IDES
DR
Imprimer

Dédiée au partage des idées et de la pensée, cette Nuit des Idées s'invite dans une quarantaine de pays et organise simultanément de nombreuses rencontres et débats pour interroger l’humanité sur son avenir.

La Nuit des Idées s'ouvre donc à Tokyo et se clôture à Paris, durant ainsi 36 heures. Une nuit, selon ses concepteurs, pour réfléchir et se réveiller avec de nouvelles idées passibles de changer le monde.

"La nuit des idées" dans sa 2e édition s'organise au même dans une quarantaine de pays dont l'Algérie, La Tunisie, Le Maroc, l'Espagne, le Japon, la France, le Soudan, l'Afrique du Sud, l'Argentine, le Brésil, les Etats-Unis, la Corée du sud, l'Inde ou encore l'Australie.

Au programme de la "La nuit des idées" prévue les 25 et 26 janvier à Alger, des expositions, récitals musicaux, projections et rencontres thématiques proposés par des instituts culturels européens à Alger mùais aussi les epsaces culturels de la capitale.

La manifestation devra s'ouvrir mercredi par un concert de Amel Brahim Djelloul à l'Opéra d'Alger et le vernissage de l'exposition "ça va waka" du photographe Nassim Rouchiche, accueillie à l'espace culturel La Baignoire.

L'institut Cervantès accueillera, pour sa part, une rencontre avec l'écrivain et journaliste italien Bruno Arapia autour de son dernier ouvrage climate fiction "Qualcosa, là fuori" et Arianna Obinu, spécialiste des mouvements migratoires vers l’Italie. Une rencontre organisée par le centre culturel italien avec un intermède musical animé par Salim Dada et Redouane Amir. Cette rencontre sera suivi par un spectacle de musique flamenco avec le groupe "Nessma" à la salle des actes à l'initiative de l'institut culturel espagnol à Alger.

L'espace "Les ateliers sauvages" propose la présentation du dernier numéro de "Naqd", à l'occasion du 25e anniversaire de la revue, et la projection du film "Héros sans visage" de la réalisatrice péruvienne Mary Jimenez.

Le café littéraire "Le sous-marin", autre partenaire de "La nuit des idées", prévoit une programmation musicale variée et des rencontres-débats animées par l'islamologue Said Djabelkheir et le philosophe Smail Mehnana, entre autres.

Plusieurs rencontres-débats sur des thèmes comme la citoyenneté, la civilité et la civilisation aux frontières de la justice se tiendront à la cinémathèque algérienne, au centre diocésain et à l'Institut français d'Alger.

Organisée sous "Un monde commun", "La nuit des idées" -coordonnées à travers le monde par le réseau des instituts français- se tiendra cette année simultanément dans une quarantaine de villes pour proposer au public de venir à la rencontre des artistes, chercheurs, philosophes et créateurs.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.