Dans les couches pour bébé, des résidus toxiques dont des pesticides, selon 60 millions de consommateurs

Publication: Mis à jour:
PAMPERS
DR
Imprimer

SANTÉ - Cette enquête de 60 millions de consommateurs ne va pas plaire aux parents. Selon les analyses du magazine, dévoilés ce mardi 24 janvier, on retrouve dans plusieurs modèles de couches des substances potentiellement toxiques, comme des résidus de pesticides ou des dioxines.

60 millions de consommateurs a choisi douze références représentatives de couches puis a demandé à leurs fabricants la composition exacte de celles-ci, avant de mener sa propre enquête en broyant et mixant les couches avant de les analyser.

Le magazine rappelle que, contrairement aux cosmétiques, il n'existe aucune obligation pour les fabricants de couches d'indiquer leur composition.

Résultat des analyses, les couches ne sont généralement pas en coton. En revanche, on y trouve certaines molécules sont susceptibles de présenter un risque sanitaire pour les nourrissons.

Pesticides, composés organiques volatils

Parmi les marques les plus pointées du doigt, on découvre Baby Dry Pampers, qui contiennent des pesticides (le quintozène et l'hexachlorobenzène) et des dioxines. Pampers avait déjà dénoncé par l'Association Santé Environnement France (Asef) pour contenir des dérivés du pétrole dans ses couches. Mais aussi le produit Carrefour Baby Eco Planet. Dans celles-ci on trouve par exemple du glyphosate, l'herbicide de Roundup, ainsi que deux autres éléments problématiques. D'autres marques, comme Pommette Agility Dry d'Intermarché, Naty de Nature Babycare, ne sont pas non plus recommandées par 60 millions de consommateurs: toutes celles-ci contiennent une molécule (et non deux ou trois) suspectes.

Dans 9 des 12 couches étudiées se trouvent ainsi des traces de composés organiques volatils (COV), certains d'entre eux, le naphtalène et le styrène étant classés "potentiellement cancérogènes pour l'homme par le Circ (Centre international de recherche sur le cancer).

Taux faibles

Seules deux marques de couches semblent tirer leur épingle du jeu: Mots d'enfants de la Marque Repère de E.Leclerc (même si la composition exacte n'a pas été donnée au magazine) et les Love&Green Ecologique. C'est donc surtout cette deuxième que 60 millions de consommateurs recommande: "Elle revendique plus de 50 % de matières renouvelables sans que l'on retrouve de contaminants. Son fabricant est l'un des rares à nous avoir fourni la composition de son produit."

Le magazine tient toutefois à rassurer: les substances qui ont été trouvées sont "présentes en-dessous des seuils fixés par la réglementation (quand de tels seuils existent). A priori, les nourrissons ne craignent donc pas grand chose. Reste que, quand il s'agit de bébés, le moindre risque devrait être éliminé.

Autre nouvelle rassurante: aucun allergène n'a été trouvé suite aux analyses dans les douze marques de couches.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.