Chelsea Clinton vole au secours de Barron, le fils de Donald Trump, moqué sur les réseaux sociaux

Publication: Mis à jour:
BARRON TRUMP
capture d'écran
Imprimer

ÉTATS-UNIS - Depuis plusieurs semaines, Barron Trump est la cible de nombreuses moqueries. Entre bâillements incontrôlés, moue absente et gestes incompréhensibles, l'attitude du jeune fils de Donald Trump ne passe pas inaperçue, notamment dans le monde impitoyable des réseaux sociaux.

Un acharnement qui n'est pas du goût de Chelsea Clinton, la fille de Bill et Hillary Clinton. Celle qui a passé huit ans entre les murs de la Maison Blanche - affrontant notamment le scandale Lewinsky - a pris la défense du jeune garçon de 10 ans.

"Barron Trump mérite, comme tous les enfants, d'avoir la chance d'être un gamin. Prendre la défense de chaque enfant signifie aussi s'opposer aux politiques du président des États-Unis qui nuisent aux enfants."

Il faut dire que les internautes ne sont pas tendres avec Barron Trump. Depuis que son président de père a remporté l'élection présidentielle américaine, ses moindres faits et gestes sont scrutés, notamment par les internautes qui n'hésitent pas à relayer ses moments d'absence.

Après sa mine déconfite lors de l'investiture, les internautes se partagent en nombre le gif ci-dessous, montrant le jeune garçon et sa mère Melania Trump en train de se taper dans la main.

via GIPHY

La polémique va même plus loin. Certains, comme la présentatrice américaine Rosie O'Donnell insinuent que le jeune garçon souffre d'autisme. En novembre 2016, la star de la télévision avait ainsi publié une vidéo, sur Twitter intitulé "Barron Trump est-il autiste?", avant de la supprimer face au tollé qu'elle avait provoqué.

LIRE AUSSI: