Ils veulent brasser de la bière sur la Lune, et ont de bonnes chances de réussir

Publication: Mis à jour:
BEER MOON
CochiseVista via Getty Images
Imprimer

Qu'est-ce qui pourrait être plus cool que de se poser sur la Lune ? Brasser une bière sur notre satellite, évidemment! C'est en tout cas le pari d'une équipe d'étudiants en ingénierie de l'université américaine de San Diego. Ne souriez pas, l'initiative est très sérieuse et a même de bonnes chances d'aboutir.

L'équipe de trois étudiants, qui s'est baptisée Original Gravity, est actuellement l'une des 25 finalistes d'un concours, Lab2moon, organisé par la société indienne TeamIndus. Les compétiteurs ont été choisis parmi près de 3000 candidats et doivent maintenant construite un prototype de leur projet pour l'emporter.

Si Original Gravity se qualifie en mars prochain, l'équipe pourra faire embarquer son projet dans une fusée en direction de la Lune, le 28 décembre prochain. C'est à cette date que TeamIndus doit lancer une sonde munie d'un atterrisseur en direction de notre satellite. La société privée utilisera pour cela le lanceur officiel de l'agence spatiale indienne, rapporte Quartz.

Des levures dans l'espace

TeamIndus participe elle-même à un autre concours, lancé par Google et appelé Lunar XPrize, qui promet 30 millions de dollars à la première société privée qui arrivera à poser une sonde sur la Lune.

Le but des étudiants d'Original Gravity, en dehors de faire parler d'eux grâce à un projet accrocheur qui parle d'alcool, est de comprendre comment les levures se développent dans l'espace. Car ces petits organismes ne servent pas simplement à fabriquer de l'alcool, mais sont également utiles pour la fabrication de nourriture, comme le pain.

Pour brasser de la bière, il y a plusieurs étapes. Une en particulier sera testée sur la Lune: la fermentation. C'est à dire le moment où la bière non-fermentée est mélangée à des levures, qui vont transformer les glucides du breuvage en alcool. Ne vous attendez pour autant pas à déguster cette bière. Les étudiants sont en pleine fabrication du prototype, et pour l'instant, celui-ci ne pourra pas fermenter plus de 20 ml du précieux liquide.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.