Huffpost Tunisie mg

Pour Rached Ghannouchi, le modèle maghrébin est la solution aux problèmes du monde arabe

Publication: Mis à jour:
RG
Facebook/Rached Ghannouchi
Imprimer

Le président d'Ennahdha, Rached Ghannouchi a effectué dimanche 21 janvier, un déplacement en Algérie sur invitation du président de la République algérienne Abdelaziz Bouteflika.

"La discussion a tourné autour de la situation dans le Maghreb arabe et de la nécessité de concrétiser ce projet" a indiqué le dirigeant d'Ennahdha à la chaine Canal Algérie.

Accompagné par une délégation de son parti composée de Rafik Bouchleka Abdeslam, de Lotfi Zitoun, et de Faouzi Kamoun, le chef d'Ennahdha a en outre affirmé "que le dossier libyen a été un sujet prioritaire du fait que la Libye est au coeur de cette région", indiquant que l'évolution positive des évènements en Libye est nécessaire pour l'ensemble du Maghreb arabe.

"Le brasier libyen, s'il n'est pas éteint, représente un danger pour la région dans son ensemble" a t-il ajouté.

Rappelant le consensus opéré après les années noires en Algérie, puis le consensus de 2013 entre Nidaa Tounes et Ennahdha en Tunisie, Rached Ghannouchi a estimé que seul un tel consensus pourra mettre un terme au conflit en Libye et aux problèmes du monde arabe notamment en Syrie et au Yémen: "Le modèle maghrébin, qui est le modèle du consensus et de l'entente, est celui qui a concrétisé et qui est encore capable de concrétiser la paix et l'harmonie dans la région et le consensus entre les mouvements islamistes modérés et les partis nationalistes au Maghreb Arabe (...) ce modèle est capable de mettre fin aux problèmes du monde arabe".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.