Huffpost Maroc mg

FIFA: Pierluigi Collina, patron de l'arbitrage mondial

Publication: Mis à jour:
COLLINA
Former FIFA soccer referee Pierluigi Collina of Italy smiles during the seventh "Match against Poverty" at Luz stadium in Lisbon January 25, 2010. With tickets at 10 euros each, the match will raise funds for victims of a manitude-7 quake on January 12 in Haiti which killed more than 200,000 people, leaving up to three million hurt or homeless in nightmarish conditions in the Western Hemisphere's poorest country. REUTERS/Nacho Doce (PORTUGAL - Tags: SPORT SOCCER) | Nacho Doce / Reuters
Imprimer

Football - L'Italien Pierluigi Collina, ex arbitre et star du football mondial, vient de monter en grade. De poste de responsable des arbitres à la FIFA, il vient d'être nommé à la tête de la commission des arbitres de l'institution du football mondial, remplaçant ainsi l'Espagnol Angel María Villar.

Kojak pour les footeux

Pour les adeptes du football, ce visage est plus que familier. Souvent assimilé à un super justicier, l'homme en noir inspire le respect. Droit dans ses bottes, il a toujours pris des décisions logiques et fair-play, en sachant faire preuve d'une autorité effrayante et indiscutable. Rien d'étonnant, donc, à ce que la FIFA ait nommé l'ex-arbitre Italien au titre de président de la commission de ses arbitres. Sa mission consistera désormais à répertorier et recruter les arbitres internationaux et les répartir dans les grandes compétitions.

L'arbitre qui cartonne

C'est en Série A qu'il fait son entrée dans le cercle des arbitres FIFA en 1995. S'en suit une longue carrière internationale, entre Ligue des Champions, Coupe du Monde, et Coupe de l'UEFA. Rien ne lui a échappé, son premier match d'envergure, une finale des Jeux Olympiques en 1996 entre l'Argentine et le Nigéria. Puis la mythique finale de Ligue des Champions 1999 opposant Manchester United au Bayern Munich. Il atteint l'apogée du football mondial en arbitrant la finale de la Coupe du Monde 2002 entre le Brésil et l'Allemagne. Il arrivera même à obtenir le maillot de Ronaldo à la fin du match, le genre de cadeaux qui marque une vie d'arbitre. Une preuve du respect qu'impose ce géant de l'arbitrage mondial.

L'Euro 2004 est son dernier tournoi majeur puisqu'il atteint au début de 2005 l'âge obligatoire de la retraite fixé à 45 ans pour les arbitres internationaux. Pour la petite histoire, la fédération italienne fait passer cet âge obligatoire à 46 ans pour permettre à Collina d'officier une saison de plus. Du haut de son imposante stature de 184 cm, Collina juge parfois sévèrement mais se retrouve rarement dans l'erreur.

LIRE AUSSI :