Huffpost Algeria mg

Le fruit des réformes scolaires visible dans 9 ans, selon Benghabrit

Publication: Mis à jour:
NOURIA BENGHEBRIT
A picture taken on March 9, 2015 shows Algerian Education Minister Nouria Benghebrit at her office in Algiers.Benghebrit has proposed that for the first two years of primary school, teachers be allowed to give lessons in dialect to help children master the standard language. AFP PHOTO / STR (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images) | STR via Getty Images
Imprimer

Il faut attendre neuf autres années pour voir le résultat des réformes engagés par le ministère de l'Education nationale.

Une affirmation faite hier à Oum El Bouaghi par la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, alors que ses détracteurs s’interrogent toujours sur le contenu de ces réformes.

Pour Benghabrit le fruit "ses" réformes en cours sera visible dans neuf (9) ans à compter de maintenant.

Les résultats de ces réformes, toujours selon la ministre, apparaîtront lorsque les élèves actuels du primaire arriveront au terme du palier moyen. Elle explique que les réformes susdites, sont engagées sur les deux plans essentiels de la pédagogie et de la gouvernance. l'occasion pour elle de réitérer sa disposition pour le dialogue, l’écoute et la prise en charge des préoccupations des travailleurs du secteur.

A sa nomination à la tête du ministère de l'Education, Benghabrit avait promis la modernisation de l'école algérienne. Plus de rationalité, de pédagogie, de savoir, de réflexion.

Or, Mme Benghabrit, selon certains observateurs du secteur, a été amenée à mener "une série de batailles inutiles". Une sorte de guérilla idéologique dans laquelle elle s'est épuisée alors que ses réformes n'ont pu être appliquées. Sur le fond, suotiennent-ils, "elle n'a pas avancé d'un pouce. L'école algérienne en est toujours au même point".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.