Au moins 23 morts dans le déraillement d'un train en Inde

Publication: Mis à jour:
INDIA TRAIN
NEW DELHI, INDIA - JANUARY 11: Trains running late due to fog at Tilak Bridge Railway Station on January 11, 2017 in New Delhi, India. Delhi today witnessed the coldest day of the season with temperature falling to 2.3 degrees Celsius at some parts of the national capital region. (Photo by Arvind Yadav/Hindustan Times via Getty Images) | Hindustan Times via Getty Images
Imprimer

Au moins 23 personnes ont été tuées et une centaine blessées samedi dans le déraillement d'un train dans le sud-est de l'Inde, a annoncé dimanche un porte-parole des chemins de fer, dans un nouveau bilan faisant état de dix morts de plus.

Huit des 21 voitures ainsi que la locomotive du train express Jagdalpur-Bhubaneswar ont déraillé samedi à 11h00 (17h30 GMT) près de la gare de Kuneru, dans le district de Vizianagram dans l'Etat de l'Andhra Pradesh, a précisé J. P. Mishra, porte-parole des Chemins de fer de la côte Est.

Il n'a pas dans l'immédiat fourni d'indications sur les causes de l'accident.

"Les blessés ont été transportés vers deux hôpitaux proches et des médecins de la compagnie s'occupent d'eux", a précisé le porte-parole.

Les responsables des chemins de fer et du gouvernement local ont organisé des opérations de secours et des trains ont été envoyés vers la zone de l'accident pour évacuer les passagers rescapés, a-t-il dit.

L'express était parti de la ville de Jagdalpur et roulait vers Bhubaneswar, la capitale de l'Etat d'Odisha, lorsqu'il a déraillé, à près de 160 km de Visakhapatnam, la ville la plus proche du site de l'accident.

Le trafic ferroviaire a été interrompu sur cette ligne côtière.

Le 20 novembre, 146 personnes avaient été tuées dans le nord de l'Inde dans l'accident d'un train dont les wagons avaient déraillé.

Vendredi, dix voitures d'un train express avaient aussi déraillé dans l'Etat du Rajasthan (ouest), faisant de nombreux blessés légers.

Le réseau ferroviaire indien, l'un des plus importants au monde, présente de fortes lacunes en matière de sécurité mais demeure le principal moyen de transport permettant de couvrir de grandes distances dans ce vaste pays.

Selon un rapport gouvernemental de 2012, près de 15.000 personnes meurent chaque année dans des accidents ferroviaires, un lourd bilan qualifié de "massacre" par les auteurs de l'enquête.

Le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi a promis d'investir 137 milliards de dollars sur cinq ans dans la modernisation et la sécurisation des chemins de fer.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.