Huffpost Tunisie mg

Ras Jédir: La Libye supprime la taxe douanière imposée aux Tunisiens à partir de février

Publication: Mis à jour:
RAS JEDIR
A picture taken on March 22, 2016 shows vehicles waiting near the Tunisian customs post at the Ras Jedir border crossing with Libya, south of the town of Ben Guerdane, after it was reopened after a two-week closure in response to a deadly jihadist attack on a town near the frontier. Both the Ras Jedir crossing on the Mediterranean coast and the Dehiba crossing in the mountainous desert interior reopened at 0600 GMT, ministry spokesman Yasser Mesbah said.Tunisia closed the two crossings on March | FATHI NASRI via Getty Images
Imprimer

Les parties libyennes vont annuler, à partir du mois de février, la taxe douanière imposée aux Tunisiens pour entrer en Libye du point de passage de Ras Jedir, a déclaré, jeudi, le Gouverneur de Mednine Tahar Matmati.

L’annulation de cette taxe est une requête essentielle et pressante des manifestants de Ben Guerdane après le retrait par les autorités tunisiennes de la taxe imposée aux libyens.

A partir de dimanche prochain, le mouvement reprendra au poste frontalier dans les deux sens, a affirmé le gouverneur de Mednine, assurant que tous les accords passés entre les parties tunisiennes et libyennes seront exécutés.

Des sitineurs à Ras Jedir empêchent, jeudi, le passage des voyageurs libyens par le poste frontière, en protestation contre ctuales décisions émanant de la réunion tuniso-libyenne tenue, mardi, au poste frontière, qui, selon eux, n’a pas pris en compte leurs revendications.

Celles-ci portent sur l’importation du carburant à partir de la Libye et la suppression de la taxe douanière appliquée aux Tunisiens.

Mercredi, des familles libyennes ont pu franchir le passage frontalier, mais pas les marchandises, dans un “geste de bonne volonté” des protestataires.

Le gouverneur de Médenine, Tahar Matmati, avait annoncé, mardi, à l’issue d’une réunion sécuritaire tuniso-libyenne à Ras Jedir, que la circulation des marchandises devait reprendre, dimanche, 22 janvier 2017, au plus tard, en attendant de régler le système d’information au poste frontière, du côté libyen.

Il avait été, également, décidé au cours de cette réunion d’autoriser les voitures de tourisme de transporter une quantité limitée de marchandises.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.