Robert De Niro, Alec Baldwin, Michael Moore ... Quelles étaient les stars de la manifestation Rally antiTrump à New York? (PHOTOS-VIDEOS)

Publication: Mis à jour:
RALLY NYC
TRUMP INTERNATIONAL HOTEL - COLUMBUS CIRCLE, NEW YORK, NY, UNITED STATES - 2017/01/19: On the evening before Trumps Inauguration, NYC Mayor Bill de Blasio, Reverend Al Sharpton, Mark Ruffalo, Michael Moore, Shailene Woodley, Rosie Perez, and Alec Baldwin will be joined by elected officials, community groups and organizations, and thousands of New Yorkers outside of Trump International Hotel & Tower near Columbus Circle to stand united and make clear to President Elect Trump and Congress that New | Pacific Press via Getty Images
Imprimer

ÉTATS-UNIS - Mark Ruffalo, Alec Baldwin et Michael Moore, les instigateurs du "Rally NYC" anti-Trump se sont entourés d'une belle brochette d'invités pour faire passer leur message.

"Les New Yorkais ont produit Donald J. Trump. Si nous sommes ici ce soir c'est pour nous excuser. Nous aurions dû arrêter ce type quand il était encore temps. [...] Maintenant, nous devons devenir des citoyens réactifs", a déclaré Michael Moore à nos confrères de Huffington Post US.

L'appel à manifester et à la résistance contre le 45ème président des Etats-Unis avait été lancé par le réalisateur de documentaires engagés Michael Moore sur son compte Twitter et appelait les New-Yorkais à se rassembler aux pieds de la symbolique Trump International Hotel and Tower à 18 heures (6 PM).

Les célébrités se sont alors succédées sur la scène de l'évènement. Acteurs et chanteurs connus et reconnus, mais pas seulement. Des politiciens, des acteurs associatifs, des avocats, des mouvements comme MoveOn and GreenPeace... et 25000 manifestants ont bravé le froid hier soir pour se tenir prêts pour la "lutte qui commence", après "100 jours de résistance".

L'acteur Alec Baldwin

"Va-t-on avoir 100 jours de résistance? Formidable!", a lancé à la foule depuis la scène l'acteur Alec Baldwin, devenu en quelques semaines le plus célèbre caricaturiste du nouveau président américain. Il l'imite en effet chaque semaine dans la célèbre émission télévisée Saturday Night Live, ce qui lui vaut des tweets rageurs du milliardaire. Il a donc repris son rôle quelques instants pour à nouveau moquer l'affaire des "golden showers".

Le réalisateur Michael Moore

Donald Trump "n'a pas de mandat", a argué pour sa part le réalisateur Michael Moore, sa célèbre casquette de baseball vissée sur le crâne . Il a commencé son intervention s'inquiétant du fait que le "pire est à venir". "Nous sommes la majorité. N'abandonnez pas, je n'abandonnerai pas!", a-t-il ajouté, en appelant la foule à résister à toute tentative d'expulsion de clandestins ou de musulmans.

Le maire de New York Bill de Blasio

L'investiture de "demain n'est pas la fin, c'est un début (...) nous allons nous battre ensemble!", a affirmé le maire démocrate de New York, Bill de Blasio, candidat à sa propre réélection en novembre. "Trump aime à dire qu'il a bâti un mouvement: maintenant c'est à nous de bâtir un mouvement, cela commence ce soir et dans tout le pays", a-t-il poursuivi, en citant la santé, le changement climatique et la défense des sans-papiers parmi les batailles à mener.

Robert De Niro

Le héros de "Taxi Driver", que Bill de Blasio a qualifié de "très grand New-Yorkais", a pris à son tour la parole pour se moquer des commentaires de Donald Trump sur Twitter. "Je suis très content d'être là ce soir avec vous et mes amis surfaits", a-t-il lancé en référence aux attaques de Trump envers Meryl Streep, avant de lire des tweets fictifs reprenant le ton habituel du futur président.

Toute la soirée, les manifestants, dans une ambiance joviale, décontractée et participative se sont mobilisés pour couvrir la toile de photos et de vidéos de la manifestation, les speekers les remerciant régulièrement pour leurs nombreux posts médiatisant l'évènement devenu viral au niveau international. Pendant ce temps, CNN couvrait la manifestation en live stream sur Facebook, les milliers de commentaires ont fusé toute la nuit. Il était quasi impossible de lire les posts des conversations intantannées tellement les dizaines de milliers d'interventions se succédaient au bas de la vidéo. Explosant le score des partages, le live a enregistré plus de 6,5 millions de vues.

A noter qu'au rythme de la manifestation, un numéro de téléphone est revenu comme un leitmotiv. Appris par coeur par toutes les personnes présentes, le 202 225 3121 est composé par des milliers de citoyens en colère pour inonder le standard téléphonique du Congrès américain.

Le Huffpost Maroc ne vous en dit pas plus et vous invite à découvrir les nombreux autres invités de cette soirée parmi cette sélection de photographies dont la majorité a été postée par les manifestants sur les réseaux sociaux:

Close
Rally NYC
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

LIRE AUSSI: