Huffpost Maroc mg

Forte hausse du nombre de Marocains passés par la case prison en 2016

Publication: Mis à jour:
PRISON
BrianAJackson
Imprimer

JUSTICE- Passer par la case prison est une tendance croissante des jugements rendus, à en croire le dernier rapport de l’Observatoire marocain des prisons paru le 19 janvier.

En 2016, la population carcérale a en effet atteint le nombre de 79.368 prisonniers, soit 5329 individus de plus que l'année précédente. Or 33.627 prisonniers, soit près de la moitié (40%) de la population carcérale sont des prévenus (personnes en détention préventive). "Ce phénomène constitue le facteur principal de la surpopulation carcérale", rapporte l'Observatoire dans son rapport sur l'état des établissements pénitentiaires 2015-2016.

Par conséquent, les taux de surpopulation sont montés en flèche et atteignent des niveaux alarmants dans certaines villes du royaume. Notamment à Marrakech qui enregistre une surpopulation de 328%. La province de Nador arrive juste après avec un taux de 245%, puis celle de Souk Larbaa avec 190%. Au niveau de la prison locale de Ain Sebaa , ce taux atteint 157%, contre 140% pour celle d'Ait Melloul et 131% pour celle de Tétouan.

Les peines capitales continuent d'être prononcées

A fin novembre 2016, l'Observatoire marocain des prisons recense 92 condamnés à mort supplémentaires, parmi lesquels 4 femmes. A fin 2015, ce chiffre s'établissait à 117 condamnés à mort, dont 3 femmes. Une légère baisse est donc à constater.

Autre précision concernant les prisonniers, les données 2015 indiquent que l'effectif des détenus mineurs se chiffre à 1.605 personnes, et celui des femmes à 1.715 personnes. Le nombre des détenus étrangers se situe quant à lui à 1001.

Lire aussi :