Huffpost Maroc mg

Mais qui va habiller Melania Trump?

Publication: Mis à jour:
MELANIA
U.S. President-elect Donald Trump and his wife Melania Trump arrive for a New Year's Eve celebration with members and guests at the Mar-a-lago Club in Palm Beach, Florida, U.S. December 31, 2016. REUTERS/Jonathan Ernst | Jonathan Ernst / Reuters
Imprimer

PEOPLE - Mais qui va habiller Mélania Trump? C’est la question que tout le monde se pose. Et pour cause: vendredi 20 janvier aura lieu l’investiture du nouveau président des Etats-Unis Donald Trump.

Cette cérémonie sera l’occasion de voir qui osera braver le monde de la mode et habiller sa femme Melania. En effet, dur de passer après la First Lady la plus aimée de tous les temps, Michelle Obama, et d’avoir pour mari l’homme le plus détesté de cette année, Donald Trump.

Si aucun grand artiste n’a accepté de chanter l’hymne national lors de l’investiture du président américain, il ne se trouve pas plus de créateurs acceptant de créer une tenue adéquate pour la nouvelle First Lady.

En effet, certains créateurs américains, comme Tom Ford et Marc Jacobs, ont déjà décliné l’offre de l’ex-mannequin. Il se susurre que par patriotisme, Diane Von Fürstenberg ou Tommy Hilfiger ne seraient pas totalement opposés à l’idée.

melania trump

Mais la First Lady pourrait préférer faire un pied de nez au monde de la mode américaine et leur préférer un créateur étranger, ce qui ferait jaser: la First Lady assiste toujours à la cérémonie vêtue d’une tenue "made in USA".

Pour l’occasion, Melania pourrait se tourner vers la marque Dolce & Gabbana qui s’est déjà félicitée de voir la femme de Donald Trump vêtue d’une de leurs tenues.

Mais Melania n’a pas peur de tacler les créateurs et d’acheter ses tenues plutôt que de se les faire prêter. En effet, lors de la soirée des élections, elle était apparue vêtue d’une tenue signée d’un styliste "opposant": Ralph Lauren. La marque s’était empressée de préciser que la combinaison n’avait jamais était prêtée mais bel et bien achetée.

L’époque où les stylistes se battaient pour habiller Michelle Obama est bel et bien révolue, mais Mélania Trump risque de prouver que la mode ne fait pas la First Lady.

LIRE AUSSI: Melania Trump a fortement plagié Michelle Obama pour son discours