L'étrange phrase de l'humoriste français Guy Bedos sur les musulmans pendant sa tirade contre le racisme au meeting de Montebourg

Publication: Mis à jour:
Imprimer

POLITIQUE FRANÇAISE- Arrivé à l'heure, au premier rang, puis à la tribune pour soutenir son candidat à la primaire de la gauche, l'humoriste français Guy Bedos était bien parti. Ce dernier avait même pris place aux côtés d'Aurélie Filippetti pour soutenir Arnaud Montebourg qui donnait son grand meeting parisien ce mercredi 18 janvier.

Et il a beau avoir défendu l'ancien ministre de l'Économie français avec éloquence et humour, la conclusion d'une tirade contre le racisme déclamée à la tribune du gymnase Jean Jaurès où avait lieu le meeting n'est pas passée inaperçue.

Après avoir faire rire son audience avec une blague sur Arnaud Montebourg, Guy Bedos a déclaré être entrée en résistance contre ses propres parents "qui étaient racistes".

"Je me bats contre tous les racismes. Le racisme de peau, le racisme de classe", a affirmé l'humoriste avec fougue avant de s'apaiser pour déclarer: " Et je dois dire que, aussi anti-raciste que je sois, je ne suis pas toujours d'accord avec mes amis musulmans et la façon dont ils traitent les femmes", comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d'article.

LIRE AUSSI: