Les Etats-Unis ont bombardé des camps de l'EI en Libye (responsable militaire américain)

Publication: Mis à jour:
SIRTE
A general view shows destruction in Sirte's Al-Giza Al-Bahriya district on December 20, 2016 after they drove the Islamic State (IS) group out of its Libyan stronghold earlier this month. / AFP / MAHMUD TURKIA (Photo credit should read MAHMUD TURKIA/AFP/Getty Images) | MAHMUD TURKIA via Getty Images
Imprimer

Les Etats-Unis ont bombardé mercredi soir des camps du groupe Etat islamique en Libye, près de Syrte, a indiqué jeudi un responsable américain de la Défense sous couvert d'anonymat.

La frappe - exécutée par des bombardiers furtifs à long rayon d'action B2 - a été menée "en coopération avec le gouvernement d'union nationale" libyen et autorisée directement par le président américain Barack Obama, a précisé cette source.

La plupart des combattants visés dans cette frappe avaient fui la ville de Syrte (nord) qui a été "libérée à l'automne dernier".

Ce responsable n'a donné pour le moment aucune précision sur l'impact de ces frappes.

La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011 provoquée par une coalition internationale.

Le gouvernement d'union nationale (GNA), basé à Tripoli, est soutenu par l'ONU, les pays occidentaux et certains pays africains mais il est contesté par les autorités rivales dans l'est du pays, notamment le maréchal Khalifa Haftar, qui s'est récemment rapproché de Moscou.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.