Huffpost Maroc mg

Abdelilah Benkirane prêt à inclure l'UC dans le gouvernement, mais pas l'USFP

Publication: Mis à jour:
AKHANNOUCH BENKIRANE
Imprimer

MAJORITE - L'élection de l'USFPéiste Habib El Malki à la tête de la Chambre des représentants ne rendra pas le parti de la rose plus désirable au sein du futur gouvernement, aux yeux du chef du gouvernement.

Le Parti de la justice et du développement (PJD) poursuivra les négociations avec le le binôme constitué par le Rassemblement national des indépendants (RNI) et l'Union constitutionnelle (UC), ainsi qu'avec le Mouvement populaire (MP), mais pas l'Union socialiste des forces populaires (USFP).

Selon les informations obtenues par le HuffPost Maroc, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a proposé au président du Rassemblement national des indépendants Aziz Akhannouch d'inclure l'UC dans la coalition, mais pas l'USFP. On ne sait jusqu'à présent pas si Aziz Akhannouch a a accepté la nouvelle offre faite par le chef du gouvernement.

Cette proposition marque une inflexion dans la position du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane qui, s'il était attaché à la reconduction de la majorité sortante, composée du PJD, du RNI, du MP et du PPS, essaie désormais de trouver un compromis pour accélérer la formation du gouvernement. "Il est improbable que Benkirane fasse une autre concession", indique une source proche des négociations, contactée par le HuffPost Maroc.

LIRE AUSSI: Embarrassé, le PJD annonce que l'Istiqlal sera hors du gouvernement