Huffpost Tunisie mg

Sondage: Ce que pensent les Tunisiens de l'administration

Publication: Mis à jour:
ADMINISTRATION TUNISIENNE
huffpost Tunisie
Imprimer

51% des Tunisiens ont une mauvaise perception des services administratifs, selon un sondage d’opinion, réalisé en 2016 par “Sigma conseil”.

Présentés lundi, à la clôture d’une conférence nationale sur le projet de la stratégie de modernisation de l’administration et de la fonction publique à l’horizon 2020, les résultats du sondage montrent que 77% des citoyens questionnés considèrent que l’administration est non productive et inefficace.

Sur un échantillon composé de 8 mille citoyens, 53% des questionnés y voient une administration non productive et 68 % une administration touchée par la corruption.

Toutefois, 35,6% du même échantillon ont une bonne perception du service administratif, 56% affirment être satisfaits de la qualité des prestations administratives.

Le sondage relève, par ailleurs, que 37% des sondés souhaitent plus de rigueur et de discipline de la part des agents administratifs, 36% réclament des prestations plus rapides et 30% appellent à la consécration du principe d’équité entre les Tunisiens.

Notons que le chef du gouvernement, Youssef Chahed a annoncé l’entrée en vigueur, dans quelques semaines, de la stratégie nationale de modernisation de l’administration et de la fonction publique.
” Le projet de cette stratégie sera soumis à un conseil ministériel restreint pour adoption, avant son entrée en vigueur “, a-t-il encore dit.

LIRE AUSSI: Vers un contrôle à la loupe des hauts cadres de l'administration tunisienne

Les mesures prises pour un meilleur rendement de l’administration tunisienne

- Création de 20 maisons des services administratifs dans plusieurs délégations prioritaires pour combler les lacunes dans la couverture géographique de ces prestations,

- Aménagement d’une centaine d’espaces abritant les services publics en lien direct avec les citoyens et les investisseurs et création de guichets permettant de regrouper des services administratifs publics en faveur des personnes à besoins spécifiques pour réaliser l’égalité devant le service public avant fin 2017,

- Adoption d’un guide unique pour l’octroi des autorisations administratives au niveau régional et central et création d’un portail électronique unique sur les mesures dédiées à l’entreprise,

- Révision de la loi de la fonction publique et son adaptation aux dispositions de la Constitution de 2014,

- Publication des textes d’application de la Loi organique n° 2016-22 du 24 mars 2016, relative au droit d’accès à l’information,

- Elaboration d’un cadre juridique pour institutionnaliser le dialogue entre les secteurs public et privé,

- Création d’une haute fonction publique composée de hauts fonctionnaires chargés de la gestion des services et projets publics et représentant 1% de l’ensemble des fonctionnaires publics,

- Révision et simplification des procédures et formalités administratives concernant les citoyens et les entreprises,

- Recensement des fonctions dans chaque ministère, administration générale et structure de manière à en définir les attributions et à fixer les besoins de l’administration en ressources humaines spécialisées;

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.