Il existe de vraies raisons à notre amour inconditionnel des pâtes

Publication: Mis à jour:
PASTA
Plate of penne bolognese with ingredients in the background. | kivoart via Getty Images
Imprimer

Connaissez-vous quelqu'un qui n'aime pas les pâtes? À la bolognaise, à la carbonara, au pesto, ou tout simplement au beurre, spaghettis, farfalle, macaroni, penne... Chacun a sa variété de pâtes et sa recette préférées.

Faites le point dans votre entourage: vous trouverez des proches qui sont réfractaires au fromage, au lait, à la viande rouge ou aux légumes, mais aux pâtes? C'est plus que rare. Mais pourquoi les aime-t-on autant? On fait le tour de la question à l'occasion de la Journée internationale de la cuisine italienne, ce mardi 17 janvier.

Une attirance acquise au plus jeune âge

Comme le pain, et contrairement à d'autres aliments, comme les choux, les bananes ou la bière, les pâtes ont un goût suffisamment basique pour ne pas nous dégoûter dès le plus jeune âge. "Le goût des pâtes est assez peu marqué. Ca n'est pas une attirance innée mais on l'acquiert très vite et il n'y a pas de frein particulièrement fort à cette acquisition", note Nicolas Darcel, maître de conférences à AgroParisTech, contacté par Le HuffPost.

Cet enseignant en neurosciences du comportement alimentaire ajoute que cet aliment est "très vite identifié (très jeune) par l'organisme comme une bonne source d'énergie". Les pâtes sont en effet composées de glucides complexes, qu'on trouve dans les amidons et féculents. Ils ont un grand rôle énergétique et sont utilisés par toutes les cellules, surtout les cellules nerveuses.

En plus d'avoir un goût qui ne demande pas un apprentissage (certains goûts, comme ceux du café ou de la bière -l'amer donc- nous révulsent souvent enfants avant qu'on finisse par les adorer), les pâtes sont donc très nutritives. Déjà deux bonnes raisons pour les aimer.

Une cuisine à la portée de tous

À ces qualités s'ajoutent la facilité à les cuisiner. Qu'on soit un grand chef ou qu'on ne sache pas couper un oignon, la cuisson des pâtes est à la portée de tous. "De simples spaghettis servies avec de l'huile d'olive, de l'ail et du piment, à de plats cuisinés plus élaborés comme de belles lasagnes, les pâtes peuvent être rapides, simples, bonnes pour la santé, nutritives et pleines de ressources", écrit le chef cuisinier britannique Jamie Oliver sur son site.

"On peut créer plein de plats différents avec. C'est bon et rassasiant. Elles ont aussi une longue durée de vie dans nos placards, on peut donc les garder dans le garde-manger jusqu'à ce qu'on l'ait l'idée d'un plat", explique à la BBC Jim Winship, membre d'une association de cuisine italienne.

via GIPHY

Pour tous les budgets

A tout cela s'ajoutent évidemment des avantages économiques. Tout étudiant qui se respecte s'est nourri quasi exclusivement de pâtes à un moment de sa vie. Peu d'aliments sont autant nutritifs pour aussi peu d'argent.

Par ailleurs, les pâtes s'exportent très bien dans le monde. Raison pour laquelle, même si les plats les plus réputés viennent d'Italie ou de Chine, on en mange aux quatre coins du monde. "Les pâtes ont toujours été un produit industriel. C'est l'une des choses qui a contribué à leur succès -elles sont faciles à transporter et durent longtemps. Elles ont des gênes commerciaux", explique à la BBC John Dickie, professeur d'italien et auteur d'un livre sur la cuisine italienne. Mais "c'est un phénomène culturel, pas industriel", précise-t-il. "Les gens aiment la manière de vivre des Italiens et leur cuisine simple, essentielle."

Résultat: tout le monde mange des pâtes. Et puisque c'est le cas, tout le monde pourrait continuer à manger des pâtes, au moins par habitude. "C'est un plat familier pour beaucoup d'entre nous et la familiarité avec un produit est un déterminant fort de notre capacité à l'accepter", souligne Nicolas Darcel.

Il ne vous reste donc plus qu'à trouver la recette avec laquelle vous allez célébrer cette belle journée.

via GIPHY

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.