Huffpost Algeria mg

Mise en service d'un nouvel hôpital à Tipasa

Publication: Mis à jour:
DC10D61F0BC8764809E5A9FA775A142A_XL
DR
Imprimer

Un nouvel hôpital aux critères internationaux assurant de nombreuses spécialités médicales dont la cardiologie, une première dans la wilaya, a été mis en service lundi à Tipasa en présence du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, rapporte l'APS.

"Cet hôpital est un véritable acquis pour la carte sanitaire de la wilaya de Tipasa", a estimé M. Boudiaf dans une déclaration en marge de son inauguration de cet établissement sanitaire, en compagnie du wali Moussa Ghelai.

Et d'ajouter que la carte sanitaire, à Tipasa, a enregistré des changements radicaux depuis 2013, à travers son renforcement par de nombreuses structures et de médecins spécialistes dont le nombre est estimé, actuellement, à plus de 425 médecins.

M. Boudiaf a souligné l’inscription de tous ces projets "au titre de la politique gouvernementale visant la promotion des prestations sanitaires offertes aux citoyens, outre le rapprochement des structures médicales des malades", tout en faisant des wilayas de Tipasa, Blida et Boumerdès "une ceinture de sécurité pour la capitale, dans un objectif d’atténuation de la charge sur les établissements d'Alger", a indiqué le ministre.

Après avoir loué la qualité de réalisation de cet hôpital, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a invité son staff médical à le "préserver et à être au diapason des systèmes numériques adoptés en son sein, notamment au titre du suivi électronique des dossiers médicaux".

Selon les explications fournies sur place par le directeur de la santé de la wilaya, Amrani Toufik, le nouvel hôpital de Tipasa assure sept (7) spécialités, dont la cardiologie, la chirurgie cardiaque et la rééducation fonctionnelle, introduites, pour la première fois, à l’échelle de la wilaya.

L’établissement, réalisé pour une enveloppe de plus de 2,4 milliards de dinars, compte également des services pour la chirurgie générale, la chirurgie médicale, la médecine interne, la réanimation, l’oncologie et la cancérologie pédiatrique. La structure englobe aussi des laboratoires et un service de radiologie, doté d’un scanner.

Outre ce nouvel hôpital, la wilaya de Tipasa compte un hôpital psychiatrique à Nadhor, des services hospitalo-universitaires pour la médecine et la neurologie à Cherchell et des services d’oncologie, parallèlement à 16 établissements publics de santé de proximité.

Le secteur, qui dispose également de pas moins de sept (7) scanners, a été renforcé à l’occasion de cette visite ministérielle, par l’inauguration d’un Centre de wilaya de collecte de sang, premier du genre à l’échelle locale, réalisé pour une enveloppe de plus de 87 millions de dinars, en plus d’un laboratoire d’analyses et d’hygiène.

M. Boudiaf a insisté, sur place, sur l’impératif de coordination des actions entre les bureaux de santé et la société de distribution d’eau, en vue d’atténuer les risques liés aux intoxications alimentaires. Il a cité, à titre indicatif, l’intoxication collective survenue, dernièrement, à Chorfa (Bouira).

Le ministre s’est également rendu à l’hôpital de Sidi Ghiles (à l’ouest de Tipasa) pour l’inauguration d’un appareil d'imagerie par résonance magnétique (IRM), "unique à l’échelle de la wilaya de Tipasa".

Au cours de chacune de ses haltes, il a insisté sur l’impératif d’assurer la meilleure prise en charge possible aux malades, tout en œuvrant à l’amélioration du rendement des employés du secteur, conformément aux développements technologiques en cours et grâce à un programme de formation adapté.

Cette visite se poursuivra par l’inspection d’autres structures sanitaires, sises à Sidi Amar et Hadjout, avant la tenue d’une rencontre élargie aux cadres du secteur.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.