Maroc VS RDC : Attention, bête blessée !

Publication: Mis à jour:
CEDRIC BAKAMBU
VILLARREAL, SPAIN - DECEMBER 08: Cedric Bakambu (L) of Villarreal is tackled by Alin Tosca of Steaua Bucuresti during the UEFA Europa League match group L between Villarreal CF and FC Steaua Bucuresti at El Madrigal on December 8, 2016 in Villarreal. (Photo by fotopress/Getty Images) | fotopress via Getty Images
Imprimer

CAN2017 - Dans une heure se jouera la rencontre déjà décisive entre l’équipe du Maroc et celle de la République démocratique du Congo. Si pour les Lions de l’Atlas, ce sont les blessures qui plombent l’optimisme des observateurs, le problème chez les Léopards est extra-sportif. Les joueurs de la RDC, n’ayant pas reçu leurs primes, avaient en effet refusé de s'entraîner vendredi dernier. Une grève qui a visiblement porté ses fruits, comme l'a confirmé en conférence de presse le capitaine des Léopards Youssouf Mulumbu : «Les revendications ont été entendues». Mais malgré cette ambiance d’apparence délétère, et une forme médiocre (3 défaites sur les 5 derniers matchs), les 3e de la dernière Coupe d’Afrique des Nations pourraient avoir un sursaut d’orgueil, grâce notamment à leurs joueurs de talent.

Outre le capitaine Youssouf Mulumbu (Norwich City), la principale menace pour l’équipe nationale viendra de Cedrick Bakambu, sociétaire de Villaréal CF (ESP). L’attaquant, déjà auteur de 24 buts en 60 matchs avec son club, est l’homme en forme de l’effectif de Florant Ibenge. Après une saison 2015/2016 tout feu tout flamme, celui que l’on surnomme «Barcelona’s nightmare» pour ses prestations stratosphériques contre le club catalan, avait déjà annoncé vouloir «faire une bonne Coupe d’Afrique» lors d’un entretien donné à RFI lors de la phase de préparation.

Mehdi Benatia & co devront également surveiller de très près l’autre attaquant phare des Léopards, Dieumerci Mbokani. L’ancienne star de Norwich City, qui évolue actuellement au Hull City en Premier League, est un habitué des joutes africaines. Sélectionné par Florent Ibenge pour la Coupe d'Afrique des Nations 2015, il inscrit notamment un doublé contre la République du Congo en quart de finale. Le match se termine sur le résultat de 4-2 en faveur de la République démocratique du Congo. Lors du match suivant, opposant la RD Congo à la Côte d'Ivoire, il égalise sur penalty ramenant les deux équipes à 1 partout, mais la sélection congolaise s'incline (1-3). Il obtient la troisième place de cette CAN à la suite de la victoire (4-2) aux tirs au but face à la Guinée équatoriale. Il fait partie des meilleurs buteurs de la compétition grâce à ses trois buts.

Autant dire que la méfiance sera de mise ce soir du côté des Lions de l’Atlas qui feront face à un groupe qui se connait bien et ayant un vécu bien plus conséquent que le leur…

LIRE AUSSI: