Huffpost Maroc mg

CAN 2017: La RDC, "un adversaire de taille" pour le Maroc selon Hervé Renard

Publication: Mis à jour:
HERVE RENARD
Lille coach Herve Renard watches during their French Ligue 1 soccer match against Paris Saint Germain at the Pierre Mauroy stadium in Villeneuve d'Ascq near Lille August 7, 2015. REUTERS/Pascal Rossignol | Pascal Rossignol / Reuters
Imprimer

FOOTBALL - "Contre la RDC, nous nous attendons à un adversaire de taille", a déclaré Hervé Renard dimanche 15 janvier au Gabon, à la veille du match entre le Maroc et la République démocratique du Congo dans le cadre de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2017).

Le sélectionneur des Lions de l'Atlas a notamment rappelé, lors d'une conférence de presse tenue dans le nouveau stade de Oyem (nord), où s'affronteront les deux équipes, que la RDC avait terminé troisième en 2015 et avait été vainqueur auparavant du Championnat d'Afrique des nations des joueurs locaux (CHAN).

"Le premier match est toujours difficile"

"Depuis le tirage au sort, nous savons que nous sommes logés dans un groupe difficile avec des adversaires de qualité, mais nous avons eu une bonne préparation et nous allons faire de notre mieux pour gagner, même si le premier match est toujours difficile", a-t-il ajouté.

Evoquant l’absence de joueurs importants au sein de l'équipe marocaine à cause de blessures (Amrabet, Belhenda, Boufal, Tannane, ainsi qu’Ismail Haddad qui ne s’est pas encore totalement remis), Hervé Renard a regretté que son groupe se retrouve privé des services de ces joueurs, notant qu’il fait confiance aux remplaçants et que "l’essentiel est d’être prêt physiquement et mentalement".

Ces absences l’amèneront cependant à revoir son système de jeu et à l’adapter aux exigences de chaque rencontre, a expliqué le technicien français, mettant en avant l’avantage précieux de devoir jouer à 20h lundi et d’éviter ainsi la forte chaleur qui prévaut la journée.

"Il va falloir vraiment mouiller le maillot"

De son côté, le sélectionneur des Léopards congolais, Florent Imbenge, a indiqué qu'il s'agissait d'une "confrontation difficile en perspective" et d'un "match costaud".

"Nous sommes très attendus et on nous donne parmi les favoris. Nous allons donc faire de notre mieux pour être à la hauteur et nous avons travaillé dur à cet effet en dépit d’une préparation tardive’’, a-t-il souligné, relevant que pour espérer sortir vainqueur de cette rencontre, "il va falloir vraiment mouiller le maillot".

Pour le compte de cette première journée du groupe C, la Côte d’Ivoire et le Togo s’affronteront lundi à partir de 16 heures (heure locale), avant que le Maroc et la RDC ne s'affrontent dans la soirée (20 heures).

Pour leurs deux autres sorties du premier tour, les Lions de l’Atlas joueront contre le Togo de Claude Le Roy le 20 janvier et les champions d’Afrique ivoiriens le 24 du même mois.

LIRE AUSSI: