Hommage à Abdelkader El-Khaldi: Un colloque sur sa vie et son œuvre, prochainement à Mascara

Publication: Mis à jour:
1422246439_HQDEFAULT
DR
Imprimer

À l’occasion du 53ème anniversaire de la disparition de Cheikh Abdelkader El Khaldi, le célèbre chantre de la poésie et du chant Bedoui, la maison de la Culture Abi Ras Nassiri et de l’association culturelle "El Fenane", organisent un colloque national sur sa vie et son oeuvre le lundi et mardi prochain à Mascara, indique l'APS.

Selon le Directeur de la maison de la Culture de Mascara, Rachid Mouchaïd, est l’une des figures marquantes de la poésie et du chant Bedoui. Auteur prolifique, ses œuvres suscitent toujours l’engouement des amoureux de ces genres artistiques qui puisent leurs racines dans le patrimoine ancestral.

Les organisateurs ont prévu des conférences, des soirées poétiques et des représentations folkloriques aussi bien au niveau de la maison de la Culture de Mascara qu’à la résidence universitaire 1.000 lits. Des artistes, poètes, universitaires et chercheurs de Mascara et des wilayas de l’Ouest du pays animeront ces activités.

Des ateliers seront également organisés pour débattre de l’apport du Melhoun dans le développement de la culture dans la société, les mouvements culturels et le développement du Melhoun et les moyens de promotion du chant Bedoui.

Il est également prévu des visites des sites historiques liés à la période de l’Emir Abdelkader et à la localité natale de Cheikh El Khaldi.

Né le 20 avril 1896 à Froha, Cheikh Abdelkader El Khaldi est l’auteur de plus de 3.000 qacida. Celles-ci ont été reprises par un grand nombre de chanteurs algériens, à l’instar d’Ahmed Wahby, Blaoui Houari, Ahmed Saber, Cheikh Mamachi, Cheikh Djilali Aïn Tedeles, Mohamed Belkhayati, Ali Maaskri, Houari Benchenet, Khaled et bien d’autres.

Le défunt El Khaldi a animé des émissions à la Radio d’Oran et d’Alger entre 1946 et 1953. Il décède le 16 janvier 1964.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.