Huffpost Algeria mg

Pétrole: Hausse record des exportations du brut algérien vers les raffineries de la côte-est américaine

Publication: Mis à jour:
US EAST COAST OIL
PHILADELPHIA, PA - OCTOBER 24: Philadelphia Energy Solutions is seen October 24, 2014 in Philadelphia, Pennsylvania. Philadelphia Energy Solutions processes 33,0000 barrels of crude oil per day, making it the longest continuously operating refinery on the East Coast. (Photo by Spencer Platt/Getty Images) | Spencer Platt via Getty Images
Imprimer

Les raffineries de la côte Est américaine ont importé 156 000 barils par jour de pétrole algérien en octobre 2016, soit le deuxième plus haut niveau mensuel jamais enregistré depuis 2007, selon les derniers chiffres de l’Agence de l'information sur l'énergie.

Les exportations de l'Algérie vers la même destination ont atteint 7 825 barils par jour en novembre et 109 765 b / j en décembre 2016, selon l'agence de presse Reuters. Cette dernière souligne que les raffineurs américains de la côte Est profitent du "pétrole bon marché" mis à leur disposition.

Ce regain d'intérêt pour le pétrole algérien, indique Reuters, s'explique par "l’accélération des exportations algériennes emboîtant le pas aux autres producteurs africains de l'OPEP, notamment la Libye et le Nigéria qui ont inondé le marché".

Cette hausse des importations du brut algérien, explique encore la même source, est due, aussi, à la baisse des prix du pétrole algérien en comparaison avec le brut américain notamment après le gel des extractions du schiste.

Le mois d'octobre, explique-t-on encore, donne une image plus claire de la façon dont les approvisionnements de la côte Est des États-Unis se sont faits : le total des importations étrangères dans la région a atteint 1,07 million de bpj. Soit le le plus élevé en 59 mois alors que le brut intérieur a baissé à 129 500 bpj, en 46 mois.

Ce graphe ne connaîtra pas de changement significatif, selon les raffineurs approchés par Reuters.

"C'est vraiment concurrentiel, et je ne pense pas que les achats vont s'arrêter à court terme", a déclaré un négociant américain, cité par l'Agence britannique.

Selon une source de Sonatrach citée par Reuters, les exportations algériennes du pétrole brut ont atteint des sommets records en octobre.

Les principaux acheteurs des exportations algériennes en octobre octobre étaient Philadelphia Energy Solutions et Monroe Energy, suivis par Phillips 66, selon des données de l’EIA. Les achats ont continué en novembre et décembre, avec respectivement 7,825 bpj et 109,765 bpj exportés vers la côte est, précise Reuters.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.