Un sixième anniversaire de la révolution marqué par la tension à Ben Guerdane

Publication: Mis à jour:
BEN GUERDANE
Facebook/ Ben Guerdane Tv
Imprimer

Des affrontements ont à nouveau éclaté à Ben Guerdane en ce vendredi 13 janvier 2017, et ce à l'issue de l'échec de la visite de la délégation gouvernementale, rapporte Mosaïque Fm.

Venue pour apaiser la tension et appuyer la réouverture du poste frontalier de Ras Jedir dans un délai de 15 jours, la délégation gouvernementale composée notamment d’Abid Briki et Mehdi Ben Gharbia, respectivement ministre de la Fonction publique et de la Gouvernance, et ministre des relations avec les instances constitutionnelles, a été huée par les habitants de la région en scandant “Dégage”, comme le montre cette vidéo, publiée par Mosaïque Fm.

Des jets de pierre et du gaz lacrymogènes ont été échangés entre manifestants et force de l’ordre, indique une vidéo de mosaïque Fm.

Des heurts similaires avaient déjà eu lieu durant ces deux derniers jours dans cette région proche du point de
passage de Ras Jédir.

L'ensemble du sud-est de la Tunisie vit essentiellement du trafic transfrontalier, y compris de contrebande, et la tension y est vive depuis plusieurs mois, une partie de la population estimant être délaissée par le pouvoir central.
Les autorités tunisiennes font valoir la difficulté de négocier avec les parties libyennes, en raison du chaos politique prévalant dans ce pays.

Un précédent accord prévoyant l'instauration d'un nouveau régime douanier avait été signé en mai 2016, après une longue paralysie du commerce transfrontalier marquée par des manifestations et une grève générale à Ben Guerdane.

Selon un responsable local du syndicat UGTT, Mohsen Licheheb, les revendications portent principalement sur "l'application d'une convention signée il y a une dizaine de jours entre deux commissions tuniso-libyennes pour déterminer le poids et la valeur de la marchandise autorisée" à franchir la frontière.

Accord tuniso-libyen pour la reprise de la circulation des marchandises dans les prochains jours

D'après la TAP, une réunion tenue, vendredi, à Ras Jedir, entre deux délégations tunisienne et libyenne, a donné lieu à un accord sur la reprise progressive de la circulation des marchandises, à travers le poste frontière de Ras Jedir, au cours des trois ou quatre prochains jours, en attendant une réunion intra-libyenne, samedi 14 janvier 2017, fait savoir le gouverneur de Médenine, Taher Matmati.

Le gouverneur se dit optimiste quant à la reprise de l’activité au niveau du point de passage de Ras Jedir, ce qui, selon lui, devrait favoriser la poursuite des négociations sur les formalités règlementaires avec le gouvernement libyen de concorde nationale.

Ont participé à cette réunion du côté tunisien, le gouverneur de Médenine, un représentant des affaires consulaires au ministère des Affaires étrangères et deux députés et, du côté libyen, des représentants des douanes et de la police des frontières à Ras Jedir.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.