Constantine: plus de 111 tonnes de produits non conformes saisies en 2016

Publication: Mis à jour:
INFLATION_849444_679X417
DR
Imprimer

Les brigades du contrôle de la qualité et de la répression des fraudes de la direction du commerce de Constantine ont procédé, durant l’exercice 2016, à la saisie de plus de 111 tonnes de produits de consommation "non conformes" d’une valeur globale estimée à plus de 30 millions de DA, a appris jeudi l'APS auprès de la même direction.

Parmi ces produits de consommation saisis par les brigades concernées lors de contrôles opérés dans des commerces, environ 102 tonnes sont d’origine alimentaire et 9,5 tonnes à caractère industriel (cosmétiques, produits d’entretien…), a affirmé à l’APS le responsable de l’information et de la communication Abdelhakim Merad.

Soulignant que 28 078 interventions ont été effectuées durant l’exercice 2016 par les brigades de la qualité et de la répression des fraudes, ce même responsable a fait savoir que ces opérations ont permis de saisir 11,5 tonnes de viandes avariées, 11 tonnes d’articles d’alimentation générale et 1,8 tonnes de pâtisseries impropres à la consommation ainsi que 46,5 tonnes de boissons et de jus, mal stockés et exposés au soleil notamment.

M. Merad a ajouté que 4 227 infractions ont été relevées au cours de la même période, ayant trait à la commercialisation de produits impropres à la consommation, au manque d’hygiène, à l’absence d’étiquetage, aux aliments avariés et à la non-conformité des produits et qui se sont soldées par la transmission de 4184 dossiers à la justice, selon cette source.

La même source a également indiqué que les brigades de vérification des pratiques commerciales ont effectué, au cours de la même période, 22 139 interventions enregistrant un montant de 3 milliards de dinars de transactions commerciales sans facture et 5 409 infractions.

Celles-ci étaient liées à l’absence d’étiquetage, à un défaut de registre de commerce, de facturation, mais aussi d'activité autre que celle mentionnée sur le registre de commerce.

Consécutivement aux infractions constatées, les agents chargés de la vérification des pratiques commerciales ont dressé 5 351 procès-verbaux assortis de poursuites judiciaires, a-t-on encore appris.

Selon M. Merad, les brigades relevant de la direction du commerce de la wilaya de Constantine ont, en outre, procédé au cours de l’année écoulée à la fermeture d’un total de 371 commerces et réalisé 6 648 contrôles in situ à l’aide de trousses de prélèvements, ainsi que 704 autres prélèvements de produits pour des analyses microbiologiques.

320 cas d’intoxications alimentaires ont été, par ailleurs, enregistrés au cours de l’année dernière.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.