Le groupe de 200.000 fans "J'ai testé... je vous le recommande" donne la parole aux consommateurs marocains sur Facebook

Publication: Mis à jour:
OSSAMA SALIHI
DR
Imprimer

INTERVIEW - Quand Oussama Salihi a créé le groupe "j'ai testé... je vous le recommande" en juillet 2015, il était loin de s’imaginer que 200.000 membres se rallieraient à sa cause : recommander les bons plans aux consommateurs marocains.
L’ingénieur de 29 ans, spécialisé en télécommunications a été projeté en moins d’un an comme l’administrateur d’un des groupes des plus influents sur les réseaux sociaux marocains et qui se dresse comme un leader d’opinion dont l’impact des recommandations va croissant.
Dans son entrevue accordée au Huffpost, il revient sur son expérience sur l'importance des avis de consommateurs et sur l'émergence au Maroc de groupes Facebook comme nouveaux canaux de communication directe des prestataires avec leur clientèle.

Le HuffPost Maroc : Vous avez créé le groupe "j'ai testé... je vous le recommande" qui rencontre un franc succès sur Facebook. Comment vous est venue cette idée ?

Oussama Salihi : Au départ, cela s’est fait sur un coup de tête, dans le but de partager avec mes amis les bons plans que je venais de découvrir et qu’ils fassent de même pour que je puisse en bénéficier à mon tour.
Aussi, j’avais remarqué que mes contacts sur Facebook avaient pour habitude de publier un statut sur leur mur, quand ils voulaient avoir une recommandation. Or les réponses qu’ils avaient étaient peu nombreuses, et souvent identiques.
Alors j’ai eu l’idée de créer le groupe, le 23 juillet 2015, pour rassembler tous mes amis afin qu’ils puissent se conseiller mutuellement.
Puis l’idée a plu, mes amis ont rajouté les leurs et le groupe a pris de l’ampleur et est devenu ce qu’il est aujourd’hui, à savoir un grand espace de confiance et d’échange dans le respect mutuel.
Je pense que les gens aujourd’hui ont besoin de s’épanouir et de découvrir de nouvelles choses, que d’autres ont testées et aimées, loin du matraquage publicitaire fait sur les supports médiatiques conventionnels et traditionnels si j’ose dire.

Comment évaluez-vous aujourd'hui le niveau d'influence des posts sur votre groupe?

Nous avons eu énormément de retours relatifs au succès d’un produit ou d’une enseigne suite à une ou plusieurs recommandations postées sur le groupe.
Nous avons aussi des témoignages de membres qui affirment qu’ils ne consomment aucun produit ou services sans passé d’abord par le groupe !

Avez vous des retours de prestataires ayant constaté une évolution de leur clientèle ou de leur image auprès du public?

Grâce à des posts sur le groupe, certaines grandes surfaces ont eu des ruptures de stock immédiates d’un ou plusieurs produits recommandés. Des restaurants ont affiché complet le lendemain d’un post et continuent toujours à avoir une affluence monstre.
Je me souviens aussi d’un traiteur qui a vu ses commandes augmenter en flèche en basse saison suite à des recommandations.
Quand un membre recommande une enseigne, et que par la suite une centaine de personnes viennent confirmer cette recommandation, c’est clair que ladite enseigne aura un large succès.

Comment expliquez vous ce phénomène de regroupement d'internautes pour avoir la force de leaders d'opinion?

Les internautes, qui sont aussi par la même occasion des consommateurs, veulent aujourd’hui faire entendre leurs voix et leurs avis par rapport aux produits et aux services que les différentes enseignes leurs proposent dans le but d’améliorer et/ou encourager les plus méritants de ces dernières.
« J’ai testé … je vous le recommande », s’inscrit dans cette même optique, on donnant la parole justement à ces consommateurs aujourd’hui très avertis.

Pensez-vous que cette nouvelle tendance est en train de changer la façon de faire des marketeurs et des services à la clientèle?

Avant les marketeurs s’appuyaient sur les supports de communications traditionnels comme la radio, la télé, les journaux et les affiches publicitaires pour faire la promotion de leurs produits et enseignes. Cette méthode touchait certes un grand nombre de personnes mais ne permettait pas d’avoir un retour sur l’impact réel de leurs compagnes.
En constatant le fort impact qu’ont les groupes de consommateurs tels que le nôtre sur les habitudes de consommation et d’achat des personnes concernées, les marqueteurs auront tout intérêt à donner plus d’importance à ces nouveaux canaux de communications plus stratégiques que jamais.
Donc je répondrais oui à votre question : si le responsable d’une enseigne remarque que les internautes recommandent ses concurrents, c’est clair qu’il essaiera de s’aligner, surtout en termes de qualité de service, afin de ne pas voir son chiffre chuter.

Assiste-t-on à un changement de mentalité? Dans les deux sens, c’est à dire à la fois des consommateurs et des prestataires de services ?

Quoiqu’il soit très difficile de changer des habitudes, encore plus les mentalités, nous constatons effectivement que d’une part les prestataires s’attardent de plus en plus sur l’avis de leur clientèle et d’autre part que les consommateurs apprennent à consommer plus intelligemment.
Quant à nous, nous ne pouvons qu’être heureux de savoir que nous avons participé à ce changement bénéfique aux deux parties.

Aujourd'hui vous avez une page qui prend de l'ampleur et qui compte plus de 222.000 fans, comment vous organisez vous pour la gérer?

Ce n’est pas du tout évident de le faire. Nous traitons en moyenne une cinquantaine de posts par heure et entre 1100 et 1500 demandes d’ajout sur le groupe par jour. Avec des pics pendant les weekends, les vacances ou les périodes de grande consommation comme le mois de Ramadan ou la fin de l’année. Je vous laisse imaginer la charge de travail que nous avons et que nous honorons avec un énorme plaisir.
Nous sommes aujourd’hui 6 personnes qui prenons de leurs temps afin de garder la fluidité du groupe. Bien évidemment, nous faisons un tour sur les commentaires afin de nous assurer que tout se passe dans le respect et la bonne ambiance et nous faisons de notre mieux pour bien le faire. Je tiens également à préciser, qu’une grande aide nous vient des membres qui nous signalent toute irrégularité ou non-respect qui aurait pu échapper à notre vigilance.

Que retirez-vous de cette expérience et comment pensez-vous que cela pourrait évoluer ?

Je n’ai jamais imaginé un jour qu’un groupe d’amis puisse un jour devenir un groupe d’intérêt général regroupant un peu plus que la population d’une ville comme Mohammedia. Le plus important pour nous, c’est de voir que cela améliore la qualité de service dans notre cher pays.
Vous savez, j’ai créé ma société MAGHREBLINK il y a 3 ans et je donne énormément d’importance aux attentes et aux avis de mes clients qui me le rendent bien en me recommandant à leur entourage. 80% de mes clients aujourd’hui m’ont contacté le premier jour d’eux même sans pour autant que je les ai approchés. C’est pour dire que je crois dur comme fer à la satisfaction clients.

Face à l’influence croissante de votre groupe, quelle est la proportion des personnes qui recommandent des produits uniquement pour se faire de la publicité gratuite?

Selon nos dernières statistiques, la publicité directe ou indirecte occupe environ 20% des publications écrites sur le groupe. Evidemment les administrateurs ne valident pas ces publications, vu que nous tenons à ce que les avis restent neutres.
Nous tolérons que ces publicités se fassent uniquement en commentaires, sur une publication relative à leur activité, afin de ne pas priver les enseignes, artisans ou prestataires de services nationaux de se faire connaitre.

Y a t'il d'autres groupes qui ont été créés et qui recommandent, comme vous, des produits et services?

Oui, il y a eu énormément de groupes qui ont copié notre concept et le nom même de notre groupe. S’ils font cela pour les mêmes raisons nobles que les nôtres, je leur souhaite bonne chance et réussite. Car ensemble, nous pourrons mieux changer les choses.

L’équipe « J’ai testé … je vous recommande »

Derrière le groupe créé par Oussama Salihi, ingénieur de formation en réseaux et télécommunication, toute une équipe citoyenne a bien voulu donner du sien pour manager les posts et commentaires des consommateurs partageant leur expérience ou en quête de recommandations. Il s’agit de :

  • Karim M. BENNANI, ingénieur spécialiste en système de sécurité électronique et co-fondateur du groupe
  • Saufya SEDRATI, étudiante en médecine dentaire
  • Younes, photographe professionnel et designer indépendant
  • Siham, chef de service dans un organisme public
  • Youssra HAJJAJI, superviseuse dans le secteur privée et styliste
  • Nora SIOIKI, marocaine résidente en Belqigue, assistante sociale dans le secteur public
LIRE AUSSI: