Le stock d'IDE de l'UE en Algérie à plus de 16 milliards d'euros jusqu'à fin 2015

Publication: Mis à jour:
EUROPEAN UNION
European Union flags in front of the Berlaymont building (European commission) in Brussels, Belgium. | artJazz via Getty Images
Imprimer

Le stock des investissements directs étrangers (IDE) de l’Union européenne en Algérie s’élevait à plus de 16 milliards d’euros à la fin de l’année 2015, a indiqué jeudi l'Office des statistiques de l'UE (Eurostat).

Selon Eurostat, l'Algérie a capté 16,475 milliards d'euros des IDE consentis par l'UE dans le monde jusqu’à fin 2015, devenant le principal bénéficiaire des investissements européens au Maghreb devant ses voisins marocain (15,236 milliards d'euros) et tunisien (3,151 milliards d'euros).

Cependant, les principaux bénéficiaires des IDE détenus par l'UE en Afrique sont l'Afrique du Sud (79 mds d'euros), l'Egypte (41 mds), l'Angola (36 mds) et le Nigeria (32 mds).

Les IDE réalisés par l'UE en Afrique n'ont représenté que 4,2% du stock total des IDE détenus par l’UE dans le reste du monde, selon les précisions d’Eurostat.

Les stocks des IDE de l'UE dans le monde ont atteint les 6.894 milliards d'euros à la fin de l'année 2015, en hausse de 14,9% par rapport à fin 2014 dont plus du tiers de ces stocks est détenu aux Etats-Unis.

Les données d'Eurostat montrent que les marchés de l'UE et des Etats-Unis restent toujours fortement interconnectés.

En effet, fin 2015, les Etats-Unis concentraient 37,2% des stocks totaux détenus par l’UE dans le reste du monde avec 2.561 mds d'euros, loin devant la Suisse (829 mds, soit 12%), les Bermudes (353 mds, soit 5,1%), le Brésil (327 mds, soit 4,7%), la Chine (288 mds, soit 4,2%) et le Canada (249 mds, soit 3,6%).

Dans le même temps, les investissements directs des Etats-Unis ont augmenté dans l'UE avec un montant de stocks d'IDE de 2.436 milliards d'euros à la fin de l'année 2015, soit 41,7% des stocks totaux d’IDE détenus par le reste du monde dans l’UE.

Si les stocks d’IDE détenus par l’UE dans le reste du monde ont connu une hausse de près de 15% en 2015, les stocks d'investissement détenus par le reste du monde dans l’UE ont augmenté encore plus significativement pour atteindre les 5.842 milliards d’euros à fin 2015, soit une hausse de 22,8%.

"L'UE conservait toutefois une position extérieure nette d'investissements légèrement supérieure à 1.000 milliards d'euros vis-à-vis du reste du monde", a fait remarquer Eurostat.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.